Ultimate magazine theme for WordPress.

Le ministre Abdoulaye Seydou Sow déserte son poste pour le foot

Le ministre Abdoulaye Seydou Sow, président de la Ligue de Football amateur
0

La présidence de la fédération sénégalaise de football (FSF) hante le sommeil des candidats et leurs souteneurs. Parmi ces personnes qui remuent ciel et terre pour permettre à leur candidat d’être à la tête de l’instance dirigeante de notre foot, un homme se démarque. Ce n’est ni plus ni moins le Ministre en charge de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique. Abdoulaye Seydou Sow, c’est de lui qu’il s’agit, ne cache plus son appartenance au camp d’Augustin Senghor. Pour lui permettre de rempiler pour un quatrième il a même déserté son ministère.

Être président de FSF semble avoir des avantages énormes au point de voir des candidats revenir sur leur parole. En effet le président sortant, Augustin Senghor avait déclaré qu’il ne ferait pas un autre mandat. Mais contre tout attente il a changé de maillot. L’homme est aujourd’hui candidat à sa succession. Ce malgré toutes les contestations qui sont nées de sa candidature. Malheureusement pour lui il y a le challenger Mady Touré qui se dresse sur son chemin. Et le maire de Gorée sait que la tâche ne sera pas facile pour lui. Et pour ne pas chuter il s’accroche au consensus mis en place par des acteurs du football sénégalais.

Parmi les « nouveaux amis » d’Augustin Senghor, Abdoulaye Seydou Sow est le plus connu. Ministre de la république et président de la ligue de football amateur (LFA), il a tout misé pour réélire l’actuel maire de Gorée à la tête de l’instance dirigeante du foot. Mais depuis un certain temps M.Sow a oublié ses devoirs envers la République. Il est plus préoccupé par la réélection d’Augustin que de son poste ministérielle. Il a fait le tour du Sénégal juste pour battre campagne pour l’adversaire de Mady Touré. Ce en pleine pandémie de Covid-19.

Abdoulaye Saydou Sow « abandonne » son post ministérielle pour Augustin Senghor

Le ministre Abdoulaye Seydou Sow qui a « déserté » son ministère a oublié ce pourquoi il a été nommé ministre. Être ministre ce n’est pas courir derrière le poste de la présidence de la FSF ou celle de la ligue de football amateur. C’est plutôt accomplir son devoir envers la nation sénégalaise. C’est à se demander comment peut-on tourner le dos à toute une nation pour la personne de Me Augustin Senghor.

L’acte posé par le ministre Abdoulaye Seydou Sow est grave. C’est un abandon de poste et ceci le chef de l’Etat ne devrait pas le laisser passer. Il est temps pour Macky Sall de remettre sur les rails tous les ministres qui n’incarnent pas les valeurs de la République..

Macky un président qui laisse ses ministres faire ce qu’ils veulent

Malheureusement, si des ministres ont l’audace de délaisser leur poste ministérielle c’est parce que le Président laisse faire. Le chef de l’Etat Macky Sall est très passif avec les ministres de son gouvernement. Si en plus de l’incompétence de certains, on doit y ajouter de l’absentéisme, ce pays risque d’aller tout droit au mur. Dans un pays normal et qui se respecte, aucun ministre ne doit délaisser son département pour courir derrière un ballon rond.

Mais hélas, on est au Sénégal. Un pays où le ministre de la Justice peut enchainer gaffe sur gaffe sans aucune sanction. Un pays dans lequel le ministre de la santé est toujours aux commandes malgré tous ses échecs. Donc dans ce pays l’anormal est normal.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire