France : Le meurtrier d’Aïssatou Sow condamné à 25 ans de prison

Voilà quatre ans que les proches d’Aïssatou Sow, tuée à coups de pied portés à la tête par son petit ami dans leur appartement de Valenton, attendaient que justice soit rendue à la jeune femme de 21 ans.

D’après Libération online, la cour d’assises du Val-de-Marne a condamné son meurtrier, Gianni D. (24 ans) à 25 ans de réclusion. Pour Aïssatou, 21 ans et originaire du Sénégal, la vie a basculé le 18 septembre 2016. Alors qu’elle passe la soirée avec des amies, dans un bar, son compagnon jaloux lui envoie une menace de mort sous la forme d’une vidéo dans laquelle il explique vouloir la tuer et recharge un revolver.

Après l’acte, Gianni D. appelait la sœur de la victime, Fatimata, pour l’avertir : «J’ai tué ta sœur. Elle est au troisième étage ». Aïssatou passera six semaines hospitalisée dans le coma avant de mourir, le 30 octobre 2016. Depuis le début du procès , Gianni D. a reconnu avoir porté à la jeune femme «une gifle très violente», puis plusieurs coups de pied, mais nié avoir voulu «ôter la vie». «J’ai toujours assumé mes actes. Si j’avais voulu faire ça, je l’aurais dit », a-t-il maintenu, arguant de la «relation passionnelle» qui l’unissait selon lui à la jeune femme.