Ultimate magazine theme for WordPress.

Ghana : Elle quitte son petit ami qui est pauvre…mais le gars devient riche

0

« J’ai rompu avec mon petit ami fauché, maintenant il est riche, comment puis-je le reconquérir ? »

Une jeune femme émotionnellement perturbée a frappé à la porte de la conseillère relationnelle ghanéenne auntie Momoza à la recherche de conseils de la part de ses followers.

Selon la jeune femme, elle avait un petit ami qui était fauché.  Alors pour pouvoir rompre avec lui, elle l’a contacté pour discuter avec lui en se faisant passer pour quelqu’un d’autre et mentant qu’elle était morte et qu’elle allait être enterrée.  Cependant, en raison de la COVID-19, seuls quelques membres sélectionnés de la famille assisteraient aux funérailles.  Et comme prévu, le gars a pleuré sa mort et est passé à autre chose.

Cependant, ces derniers temps, elle a découvert que le gars s’en sort plutôt bien financièrement car il a trouvé un emploi.

Maintenant, elle cherche des conseils sur la façon dont elle peut récupérer son riche petit ami dont elle s’est séparée parce qu’il était fauché .

Lisez son message complet ci-dessous :

« Salut auntie Momoza.  Merci de garder mon anonymat. Voilà, je suis sortie avec un gars l’année dernière mais il était tout le temps fauché.  Il m’aimait et avait bon cœur, mais les poches étaient vides.

Je ne savais pas comment le larguer, alors j’ai simulé ma propre mort.  J’ai discuté avec lui sur WhatsApp me faisant passer pour ma cousine utilisant mon téléphone et je lui ai dit que j’étais morte.  Je lui ai dit que seules 50 personnes seraient autorisées à venir à mes funérailles en raison des réglementations gouvernementales, donc seuls les membres de la famille.  Après ça, je l’ai bloqué partout.  J’ai un faux compte que j’utilise pour traquer les gens, donc je surveille ses publications.  Il a été blessé après ma fausse mort.  Il a posté sur moi pendant des mois après ma mort.

Heureusement, nous n’avons jamais eu d’amis communs.  Dernièrement, j’ai remarqué que…Lire la suite ici

laissez un commentaire