Ultimate magazine theme for WordPress.

Gifle et coup de pied…les députés de l’opposition un danger pour la femme, selon

0

« Le coupe est pleine. Il est temps que les femmes se lèvent et manifestent leur désarroi. Si dans un pays comme le Sénégal, on en arrive à regarder passivement un député homme gifler une femme enceinte et un autre lui donner un coup de pied, c’est que le rubicon a été franchi! » La déclaration est Binetou Diop, coordonnatrice de la jeunesse de Benno Bokk Yaakar de Touba.

« Ma réaction n’a rien de politique encore moins de féministe. Je considère que l’acte de Massata Samb et de Mamadou Niang sont des crimes contre l’humanité. S’ils ne vont en prison, c’est que la femme, dans ce pays, serait passée de chiffon à torchon », dit-elle.

Binetou Diop qui ne décolère pas, d’appeler à la mobilisation nationale contre cette « barbarie » avant d’interpeller quelques leaders femmes de ce pays. «  J’attends encore impatiemment d’entendre des femmes comme Aïda Mbodj, Woré Sarr, Mimi Touré, Mame Diarra Fam, etc… clairement dénoncer ces agressions. Elles sont face à l’histoire et toute absence de réaction serait commentée en leur défaveur. »

Convoquant la bravoure des femmes de Nder, la spiritualité de Sokhna Mame Diarra Bousso et Sokhna Fa Wade Wellé, Binetou Diop  exigera plus de respect à l’endroit des femmes. « Que tout le monde se lève et que des enquêtes soient faites chez ces députés. J’ai la ferme conviction qu’ils font partie de ces hommes qui battent aussi leurs épouses à la maison.

Je réclame justice pour l’honorable Amy Ndiaye de Gniby et protection pour les dames de ses agresseurs »

laissez un commentaire