Ultimate magazine theme for WordPress.

Nouveau gouvernement…les brebis galeuses maintenues par Macky

0

Le Président Macky Sall est connu pour son entourage qui laisse à désirer. A chaque fois que le chef de l’Etat fait un choix, les sénégalais espèrent qu’il fera un casting impeccable. Malheureusement, il y a toujours des imperfections qui gâchent tout. Sa nouvelle équipe gouvernementale en est la preuve formelle. Les 38 ministres nommés samedi dernier sont loin d’être exempts de tout reproche. Beaucoup de brebis galeuses sont toujours dans le gouvernement. Un compagnonnage qui ne sera pas sans conséquences.

Après deux ans d’absence, le poste de Premier ministre est rétabli. Amadou Ba est choisi par le Président Macky Sall pour conduire ce gouvernement qu’il qualifie de « combat ». 38 ministres dont 8 femmes devront régler les problèmes auxquels font face les sénégalais. Ce sur une durée de quinze (15) mois. Comme à ses habitudes, le locataire du Palais a décidé de conserver les mauvaises graines de son précédent gouvernement. Pire certains ont même hérité de poste capital…

mackyCheikh Oumar ANNE fait partie de ces « miraculés » polluants. Avec toutes les casseroles financières qu’il traîne, l’ancien directeur général du COUD continue d’être au cœur de l’attelage gouvernemental. Après des années à massacrer l’enseignement supérieur, le « docteur » se voit de nouveau récompensé par le chef de l’Etat. Au dernier remaniement, il a décroché le poste stratégique de ministre de l’Education nationale. Une nomination qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. Mais Macky n’en a cure de ce que pensent les sénégalais.

Pourtant ce fervent défenseur du troisième mandat de Macky ne devrait avoir sa place dans aucun gouvernement qui se respecte. Depuis son arrivée, les émeutes se sont multipliées dans toutes les universités du pays. Ces sorties médiatiques sont tellement catastrophiques que certains doutent de tous les diplômes qu’il brandit. A chaque fois que le ministre s’exprime en français, Molière se retourne dans sa tombe.

Ces gaffes sont toujours présentes sur les réseaux sociaux. Et c’est cet homme qui peine à formuler une seule phrase correcte que Macky a nommé à la tête de l’Education nationale. Alors que Macky Sall ne vient pas se plaindre du niveau dans les écoles qui agonisent après le passage de la tempête Mamadou Talla.

macky
Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Eau

Si cet homme a changé de poste, Serigne Mbaye Thiam est maintenu à son département ministériel. Le ministère de l’Eau et de l’assainissement est le plus inefficace de l’attelage gouvernemental. Depuis qu’il est passé entre les mains du socialiste, les sénégalais peinent à avoir de l’eau à volonté. Il ne se passe plus une seule semaine sans que la Sen’Eau n’annonce des perturbations dans la distribution. Des quartiers peuvent rester des jours sans voir le liquide précieux couler. Leur récriminations et plaintes sont toujours tombées dans les oreilles d’un ministre impuissant.

Les inondations peinent toujours à être solutionnées malgré les milliards investis. Le ministère de l’eau et de l’assainissement est le plus invisible dans la lutte contre ce phénomène. Serigne Mbaye Thiam a toujours étalé toute son impuissance face à la question. Il accusait toujours les autres pour se dédouaner. Mais pour des questions politiques, il reste aux affaires. Alors que sa place n’est pas dans un gouvernement d’attaque.

Ces brebis galeuses risquent d’être une entorse pour ce nouveau gouvernement. À quelques mois de la fin de son second mandat, Macky Sall risque d’assister impuissant à des émeutes de l’eau qui couvent depuis des années. Les écoles vont bientôt ouvrir leurs portes. Avec Cheikh Oumar ANNE à la tête de l’Education nationale, la situation dans les écoles est loin de connaître un changement. Alors la question à se poser est de savoir à quoi ce nouveau gouvernement sera différent du précédent ?

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire