Ultimate magazine theme for WordPress.

Grève de la faim des personnes arrêtées dans l’affaire Boffa-Bayotte

0

Le groupe de personnes détenues à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Ziguinchor, dans le cadre de l’enquête sur le massacre de Boffa Bayotte, reprennent l’arme de la diète pour s’indigner de la longue détention préventive qu’elles subissent depuis bientôt quatre ans.

Ces détenus ont décidé d’entamer une nouvelle grève de la faim, à partir de lundi prochain, pour exiger la tenue de leur procès depuis 2018. Ils sont donc en prison sans être jugés. L’annonce a été faite par le collectif qui regroupe leurs familles.

Cette décision de ne plus s’alimenter et de manière illimitée inquiète particulièrement les parents qui tiennent l’Etat pour responsable de tout ce qui adviendrait. Lire la suite en cliquant ICI

laissez un commentaire