Ultimate magazine theme for WordPress.

Guinée : Doumbouya dissout le principal mouvement de contestation du pays

0

Le FNDC a appelé lundi à une nouvelle manifestation contre la junte le 17 août en Guinée. En réplique, le gouvernement guinéen a annoncé la dissolution du collectif, l’accusant d’organiser des manifestations violentes sur la voie publique.

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), coalition de partis, syndicats et organisations de la société civile, était à l’initiative des manifestations organisées les 28 et 29 juillet, interdites par les autorités et où cinq personnes ont été tuées, pour dénoncer la « gestion unilatérale de la transition » par la junte.

Il avait ensuite suspendu ses mouvements de contestation pour une semaine, dont celui prévu dans tout le pays le 4 août, « à la demande expresse » du chef de l’Etat bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

laissez un commentaire