Ultimate magazine theme for WordPress.

Guy Marius Sagna entame une grève de la faim

Guy Marius Sagna, un citoyen-activiste
0
Je m’appelle Guy Marius Sagna. Je viens de démarrer une grève de la faim en solidarité aux enseignants des classes passerelles injustement lésés par le recrutement clientéliste de 5000 enseignants effectué par les politiciens de l’APR.
Ces enseignants ont commencé depuis hier une grève de la faim au siège du FRAPP pour exiger d’être remis dans leur droit car leur place a été donnée à des enfants et neveux de membres de l’APR qui n’ont jamais été enseignants.
Je ne suis pas enseignant mais je suis soucieux de la qualité de l’enseignement au Sénégal qui va baisser à cause des recrutements clientélistes. Je ne suis pas enseignant mais si nous laissons passer cette injustice contre ces enseignants des classes passerelles demain ce sera le tour d’autres sénégalais qui en seront victimes.
Hier ils étaient cinq (05) enseignants à avoir commencé la grève de la faim. À ces 5 viennent s’ajouter 04 grévistes de la faim. Il s’agit de:
– Serigne Mor Ndao, enseignant depuis 3 ans, IEF Birkelane. En poste actuellement à Niassène.
– Fatou Ndao. Enseignante depuis 3 ans. IEF Kougheul. Actuellement en poste à Nioro Thiallène.
– Ndeye Fatou Mboup, enseignante depuis 3 ans. IEF Kaffrine. Actuellement en poste à Sam Ngueyenne.
– Guy Marius Sagna, membre du FRAPP
Ce qui porte le nombre de grévistes de la faim à 09 pour l’instant. Chaque 12h le nombre de grévistes de la faim va augmenter.
Pour rappel, les cinq premiers grévistes de la faim sont:
– Aminata Sylla, IEF Goudiry, enseignante depuis 04 ans, actuellement en poste à Toumbouguel
– Mama Konté, IEF Sedhiou. Enseignante depuis 02 ans et actuellement en poste à Toubacouta
– Demba Gueye, enseignant depuis depuis 03 ans et actuellement en poste à Missirah Kouthiam
– Adama Dramé, IEF Koungheul, enseignant depuis 03 ans. Actuellement en poste à Keur Ndémé.
– Cheikh Oumar Cissokho, IEF Birkelane, enseigne depuis 3 ans. Actuellement en poste à Keur Ngatta.
Recruter des non enseignants à la place d’enseignants parce que tout simplement ils sont les fils et filles de militants de l’APR ou sont militante.s de l’APR, DU DËGG DU YOON!
Monsieur le président Macky Sall recrutez les 181 enseignants des classes passerelles injustement lésés par votre recrutement clientéliste.
(…)
Nous avons aussi besoin d’agent de santé pour le suivi de l’état de santé de ces vaillants enseignants qui ne cesse de se détériorer. Nous avons besoin de nattes aussi.
Nous avons surtout besoin que le président Macky Sall entende la souffrance et le désespoir de ces 181 enseignants.
SOYONS SOLIDAIRES!
REFUSONS !
RESISTONS!
LUTTONS!
ORGANIZE, DON’T AGONIZE !
RÉSISTANCE!
Guy Marius Sagna
laissez un commentaire