Ultimate magazine theme for WordPress.

Idrissa Diop accuse Sonko : « sa marche sera mortelle…des jeunes sont manipulés »

1

La manifestation de l’opposition du 8 juin contre l’irrecevabilité de leur liste aux législatives se transforme en combat contre un « troisième mandat de Macky ». L’opposition dirigée par Sonko dévie de l’objectif du combat contre le « complot » ourdi par l’état contre leur liste nationale aux législatives pour alerter contre le troisième mandat de Macky même si ce dernier n’a pas encore confirmé sa candidature à la présidentielle de 2024. Et les dénonciations contre l’opposition fusent de toutes parts.

L’opposition risque de trouver sur son chemin une résistance farouche. Les déclarations de l’artiste mondialement connu, Idrissa Diop et d’Ousmane Faye de Manko Wattu Sénégal sont parvenues à la rédaction de xibaaru;

Yewwi askan wi et sa Marche du 8 juin: Idrissa Diop appelle au boycott et voici les raisons.

sonko
Le musicien International Idrissa Diop

Après le mortel combat de Sonko et ses partisans du 3 Mars 2021 avec un lourd bilan de 14 morts , le musicien international parle au nom de son parti politique le Mouvement Culturel pour le Salut du Sénégal Fulla ak Fayda dont il est le vice-président.

Pour le musicien cette marche sera tout simplement mortelle ce 8 juin 2022 et les organisateurs (Sonko et Yewwi) sont conscients de la mise en périls de la vie des jeunes aux esprits faibles manipulés par des politiciens irresponsables.
Ecoutons le message très responsable d’Idrissa Diop musicien international vice-président du parti politique Fulla ak Fayda ex membre de Yewwi Askan wi. ( regardez vidéo ).

Rassemblement annoncé de Yewwi le 8 Juin : Ousmane Faye parle d’union de malfaiteurs, redoute les événements du 16 février 1996 et appelle l’état à prendre toutes ses responsabilités.

sonko
Ousmane Faye de Manko Wattu Sénégal

Les leaders de Yewwi sous la houlette de Sonko ont annoncé se joindre au rassemblement programmé le mercredi 8 Juin prochain, derrière leur nouveau patron maintenant Ousmane Sonko qui a publiquement appelé ses militants à l’insurrection. Une déclaration qui ne surprend pas le leader de Manko Wattu Sénégal qui parle de regroupement de malfaiteurs qui ne savent plus quoi faire et décident d’en découdre avec les forces de l’ordre.

 »Ce sont des fauteurs de trouble qui jouent avec la quiétude des sénégalais, mais ils perdent leur temps parce que ce rassemblement connaîtra un échec patent. Donc gare à cette opposition de tocards s’ils s’aventurent à vouloir commettre l’irréparable », avertit Ousmane Faye, le leader de MWS, qui craint une manifestation Bis des événements du 16 février 1994 au boulevard du centenaire de Dakar.

Ces bandits sont dans une autre planète et pensent qu’ils peuvent faire ameuter le monde, mais ils se trompent lourdement. Ousmane Faye dézingue Yewwi et appelle l’état et les forces de sécurité à prendre toutes leurs responsabilités pour assurer la protection des personnes et leurs biens.  »Ils verront mercredi prochain qu’ils ne représentent rien dans ce pays, s’ils ne prennent pas encore la fuite au premier jet de lacrymogène, comme la dernière fois », raille le patron de MWS.

La Rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (1)