Incroyable ! Regardez la gaffe du ministre Samba Ndiobène Ka

Tabaski 2020 : Samba Ndiobène Kâ vole au secours des vendeurs de moutons-spéculateurs

Parfois, l’on se met à se demander s’il ne valait pas mieux pour le ministre des « Moutons sacrifiés » (Pardon : de l’Elevage et de la Production animale) Samba Ndiobène Kâ n’aurait pas mieux fait de prolonger son sommeil dans lequel, il était plongé depuis 11 mois. A peine sorti du sommeil, le voilà qui multiplie les bourdes. Peut-être reste-t-il groggy en ce moment ? Samba Ndiobène Kâ a fait une bourde telle, qu’il ne mérite plus de rester dans le gouvernement.

Samba Ndiobène Kâ se distingue par une sortie qui fait l’affaire des vendeurs de moutons-spéculateurs qui inondent le marché à chaque approche de la fête de la Tabaski. Selon Seneweb, Samba Kâ vient de demander aux Sénégalais d’acheter pour la célébration de la fête de la Tabaski, d’acheter tôt leur mouton.

« J’invite les Sénégalais à acheter tôt leur mouton. S’ils attendent à deux jours de la Tabaski pour le faire, croyant que les prix vont baisser, ça risque de poser des problèmes. J’en profite pour surtout informer les consommateurs pour qu’ils prennent leurs dispositions. S’ils achètent tôt, par exemple à une semaine de la Tabaski, et qu’il est senti qu’il y a plus de rush sur le marché, il sera possible, pour les opérateurs, d’aller à nouveau à l’intérieur du pays et même hors de nos frontières pour aller chercher des moutons », a-t-il notamment déclaré.

Voilà une déclaration pleine d’irresponsabilité de la part de ce ministre. En sortant une telle bourde, Samba Ndiobène Kâ met ainsi les pères de famille qui tirent le diable par la queue et déjà fortement secoués dans leurs bourses par cette crise liée à la pandémie de la covid-19, à la merci des vendeurs de moutons-spéculateurs.

Samba Ndiobène Kâ sait mieux que quiconque, que la majorité des Sénégalais qui le veulent et qui vivent au jour le jour sont obligés de demander des aides à gauche et à droite pour disposer du montant nécessaire, généralement à deux jours de la Tabaski, et pouvoir aller à la recherche d’un mouton. Tous ces Sénégalais sont livrés maintenant à la merci des vendeurs de moutons-spéculateurs, à cause de cette gaffe du ministre. Les spéculateurs s’en frottent déjà les mains de cette aubaine offerte par Samba Ndiobène Kâ.

Pauvres pères de famille qui sont déjà dans l’angoisse à l’approche de la fête de la Tabaski, surtout avec la crise liée à la pandémie ! Samba Ndiobène Kâ vient d’accroître leurs angoisses, et puisque lui sort d’un long sommeil, il veut les empêcher eux de dormir.

La rédaction de Xibaaru