Karim se moque encore du PDS, des Karimistes et des Sénégalais

A chaque fois que le PDS est en ébullition et que les militants commencent à se poser des questions sur l’avenir politique du parti, Karim Wade est annoncé dans un coin du monde. Après l’Australie en en 2017 et Shanghai puis Londres en 2018, voilà qu’on l’annonce au Rwanda…

Karim Wade se pavane au Rwanda : De qui se moque-t-il ?

Karim Wade ne se contente pas seulement de mettre le feu aux poudres au Parti démocratique sénégalais (PDS) où la rébellion s’est déclarée contre son père Me Abdoulaye Wade qui nourrit le dessein de l’installer à la tête du parti. Karim Wade ne se contente pas seulement de son « exil doré » au Qatar où il vit depuis que la grâce présidentielle lui a été accordée.

Alors que le PDS est au bord de l’implosion depuis que son père, Me Abdoulaye Wade a largement remanié le secrétariat national en y plaçant ses hommes de confiance, lui ouvrant ainsi un large boulevard pour la prise en main de la formation libérale, Karim Wade ne se contente pas seulement de son « exil doré » au Qatar, le temps lui est donné de faire quelques escapades au Rwanda pour se la couler douce.

Karim Wade montre ainsi à la face de tout le monde qu’il se moque royalement de tous ces remous au PDS et qu’il peut même du Qatar faire quelques escapades vers d’autres destinations tropicales. Habitué à tout ce qui lui tombe du ciel sans le moindre effort du fait du seul bon vouloir de son père pourvu que cela soit son caprice, Karim Wade montre encore une fois, son mépris de tous ceux qui s’engagent dans le combat pour qu’il recouvre tous ses droits après sa condamnation par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

Après tout, aux autres de se soumettre aux rigueurs du combat pour le porter au pouvoir, à lui tous les délices. Et Karim Wade ne manque tout de même pas de suite dans les idées. Lui qui n’ose plus remettre les pieds au Sénégal depuis qu’il s’est exilé au Qatar, alors qu’il avait été désigné candidat du PDS, lors de la dernière élection présidentielle d’annoncer à l’ancien Directeur de publication du quotidien L’As, Mamadou Thierno Talla qui l’a croisé au Rwanda que son retour au pays est pour bientôt. De qui se moque-t-il ?

La Rédaction de Xibaaru