Ultimate magazine theme for WordPress.

Khalifa Sall : « Le PDS a perdu deux parangons du libéralisme »

Khalifa Sall conseiller municipal à la mairie de Grand Yoff
0
Ces derniers jours, le Parti démocratique sénégalais a perdu deux parangons du libéralisme. Au-delà de l’engagement politique qui les caractérisait, Abdoulaye Faye et Awa Diop étaient de vrais modèles de fidélité et de courage pour nous, leurs jeunes frères.
Depuis les premières heures du PDS, ils ont fait montre d’une détermination sans faille, marquant l’histoire de leur parti par la sincérité de leur engagement militant.
Je salue la dimension humaine de ces deux personnalités, la force de leur conviction et leur loyauté à toute épreuve. Par leur combat et leur fidélité, ils sont devenus des modèles pour la jeune génération de politiques.
Je prie pour le repos de l’âme de mon instituteur et grand frère, Abdoulaye Faye, celle de ma sœur et amie, Awa Diop.
A leurs familles et à leurs proches, comme à l’ensemble du Parti démocratique sénégalais, j’adresse mes plus sincères condoléances.
Khalifa Ababacar Sall
laissez un commentaire