La grave erreur de Mimi qui dévoile…tout sur sa méchanceté

Mimi Touré, l'ancienne présidente du CESE rue dans les brancards après son limogeage

Remplacée à la tête du CESE : Mimi Touré est-elle digne de confiance ?

Remplacée à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Mme Aminata Touré, notre Mimi nationale, a fait preuve d’une inélégance républicaine.

Mimi Touré, en faisant ses adieux aux membres de cette institution, a laissé apparaître à quel point elle en veut au Chef de l’Etat. Toute sa colère s’abat sur Macky Sall. Aminata Touré n’a daigné par courtoisie républicaine, prononcer un seul mot à l’endroit de ce dernier, le remercier pour la confiance qu’il avait placée en elle.

Le comportement de Mimi Touré qualifiée de « dame de fer » laisse à désirer et fait planer le doute sur ses capacités à gouverner. Comment, pour avoir été limogée de son poste, peut-elle se prêter à cet exercice, faisant adieux aux membres du CESE, en remerciant tout le monde, mais en omettant de citer une seule fois celui qui l’a nommée à plusieurs postes, et qui l’a fait sortir de l’anonymat.

Mimi Touré préfère remercier son directeur de cabinet, sa secrétaire, les conseillers et tous les membres du CESE, en ignorant le seul qui lui a donné la chance d’être ministre, Premier ministre, Envoyée spéciale auprès du Chef de l’Etat, ensuite Présidente de la troisième institution de ce pays. Aucun mot à l’endroit du Président Macky Sall. Mme Aminata Touré, malgré toute sa déception, aurait pu avoir des mots de remerciement à l’endroit de ce dernier. Elle a choisi de ne pas le faire.

Finalement, c’est sa colère qui a eu raison de son comportement républicain. Il est à s’interroger, si finalement, elle n’est pas une dirigeante sanguine et méchante qu’il faut tenir éloignée des postes de responsabilité ?

Mimi Touré pourra-t-elle à nouveau bénéficier de toute la confiance du Chef de l’Etat Macky Sall qui pourtant pourrait bien la rappeler pour la nommer à d’autres postes.

La rédaction de Xibaaru