Lass Badiane : « Le président Macky Sall est en avance sur vous »

Après l’adresse à la Nation du président de la République Macky SALL, certains forts en gueule ont vociféré par rapport aux annonces faites sur le relèvement de notre plateau médical. Je vous informe qu’il n’y a ABSOLUMENT rien de nouveau car le président,en excellent visionnaire, avait déjà planifié dans son programme 2019-2024 LIGUEYEUL EULEUK:

ACCÈS AUX SERVICES SOCIAUX DE BASE

LES PROJETS PHARES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE PROTECTION SOCIALE.

Il suffit simplement de lire le programme que nous avions présenté aux sénégalais à la présidentielle de 2019, ce qui a valu au président Macky SALL d’être réélu de manière inédite au premier tour.

Les Infrastructures sanitaires de 2012 à 2019:

Macky SALL avait mis à profit son premier mandat pour accélérer le maillage du territoire national, avec l’ouverture des hôpitaux de Matam, Fatick, Dalal Jamm et Ziguinchor, de 10 nouveaux centres de santé dans les villes de l’intérieur, à Maka Coulibantang, Saraya, Dianké Makha, Médina Gounass, Kidira, Koumpentoum, Pété, Samine, Goudomp et Niakhar, et de plusieurs postes de santé. Huit (8) nouveaux centres de dialyse ont été construits pour assurer une prise en charge déconcentrée des insuffisants rénaux. Seize (16) scanners, 14 appareils de mammographie, 35 tables de radiologie numérique, 50 appareils d’échographie, 10 générateurs de production en oxygène et 3 appareils de radiothérapie ont été acquis et mis en service à travers tous les districts sanitaires du pays. Il avait également doté nos hôpitaux et centres de santé, de 4 camions hôpitaux et 327 ambulances.

De 2019 à 2024, l’élargissement de l’offre de santé publique sera accéléré.

Avec la construction de :

• 267 postes de santé ;

• 22 centres de santé ;

• 3 hôpitaux de niveau 2 à Kaffrine, Sédhiou,

Kédougou ;

• un hôpital de niveau 3 à Touba ;

• un centre national d’oncologie (cancer),

pour un montant de 48 milliards FCFA ;

• un centre de traitement des brûlés à l’hôpital

L’élargissement de l’offre de santé publique se traduira par une meilleure prise en charge des malades, notamment des situations d’urgence( Wouah! La COVID 19 n’est-elle pas une situation d’urgence?)

Il sera accompagné par un programme spécial de recrutement des personnels médicaux et paramédicaux. 1000 autres sages-femmes seront recrutées afin de

réduire la morbi-mortalité maternelle et infanto-juvénile.

Le président de la République est très en avance sur les opposants au bavardage béant.

LASS BADIANE RESPONSABLE APR GRAND YOFF 

PRÉSIDENT DIEUM KANAM