Ultimate magazine theme for WordPress.

Lass Badiane : « Touba est devenue méconnaissable »

0

En avril 2020, j’avais déjà dit que :

« Au Sénégal, le désir de célébrité s’ancre souvent dans une volonté de revanche sociale, de quête affective et de réparation identitaire. Beaucoup de ces gens ont connu des accidents de la vie. Notre société est panoptique, sans cesse sous l’œil des pairs, imitée par la rivalité mimétique. Chacun met en avant sa réussite, devient spectateur de la réussite de l’autre.

L’injonction à la réussite provoque une aliénation sociale et psychique assez forte. »

Durant cette dernière décennie, la ville de TOUBA est devenue méconnaissable.

Des choses ignobles s’y passent avec la complicité de certains petits marabouts MBACKÉ MBACKÉ, qui sont dans la jouissance et non dans l’accomplissement des « Ndigueul » de SERIGNE TOUBA.

Après Dakar, TOUBA compte le plus de sujets de faits divers. Pourquoi ?

SERIGNE SALIOU MBACKÉ néwone na :

« Lëp Lou SERIGNE TOUBA Amoul wone, mane doumako ame »

SERIGNE TOUBA Amoul wone Fondation, domou SERIGNE TOUBA moussoul ame Fondation ou ces trucs de ce genre.

SERIGNE TOUBA avait déjà TOUT ÉCRIT concernant la voie du mouridisme.

MAME CHEIKH IBRA FALL néwoone na « Mouride dafay way, da bari FOULEU »

Serigne boula geune Beug auto bou raféte;

Serigne boula geune Beug djiguène;

Serigne boula geune Beug khaliss;

Boula wakhé daf lay yobou si YALLA, Walay dalay nakh.

Retournons dans les écrits de CHEIKHOUL KHADIM qui nous apprennent que l’adoration envers LE TOUT PUISSANT.

LASS BADIANE HABITANT DE DIANATOUL MAHWA ET TALIBÉ DE SERIGNE SALIOU MBACKÉ.

laissez un commentaire