L’avenir politique de Karim Wade et de Khalifa Sall entre les mains de Macky Sall

Droits politiques et civiques : L’avenir politique de Karim Wade et de Khalifa Sall entre les mains de Macky Sall

Plus que jamais, l’avenir politique de Karim Wade et de Khalifa Sall demeure suspendu à la décision du Président Macky Sall. C’est au Président de la République Macky Sall de décider s’ils doivent dans l’immédiat retrouver leurs droits civiques et politiques perdus temporairement avec leurs condamnations par les juridictions.

Parmi les recommandations contenues dans le rapport du dialogue politique figurent trois recommandations fortes. Notamment, la suppression de l’arrêté Ousmane Ngom interdisant les manifestations dans le centre-ville de Dakar, la suppression du parrainage aux locales ainsi que celle à propos de la perte des droits civiques et politiques. Cette dernière recommandation, si elle est suivie par le Chef de l’Etat Macky Sall, permettrait à Karim Wade et à Khalifa Sall de participer aux prochaines joutes électorales.

La balle se trouve ainsi entre les mains du Chef de l’Etat Macky Sall qui pourra, s’il va dans le sens de cette recommandation, permettre la décrispation du champ politique national. Les partis de l’opposition ainsi qu’une grande partie de la société civile n’ont jamais cessé de réclamer que Karim Wade et Khalifa Sall retrouvent tous leurs droits civiques et politiques.

Karim Wade et Khalifa Sall, deux mastodontes de la vie politique nationale, qui déjà à cause de la perte de leurs droits civiques et politiques, avaient été déclarés hors de la course lors de la dernière élection présidentielle de 2019. Ce qui avait poussé certains à dire que le régime du Président de la République Macky Sall avait profité des condamnations qui frappaient Karim Wade et Khalifa Sall pour fausser les règles du jeu et permettre ainsi au Chef de l’Etat sortant de se faire réélire sans coup férir lors de cette présidentielle.

La rédaction de Xibaaru