Le Directeur du commerce intérieur vole au secours de son ministre

La réponse de Monsieur Omar Diallo, directeur du commerce intérieur suite au communiqué de la SYNACOM

commerce
Aminata Assome Diatta (gros plan), ministre du commerce et des petites et moyennes entreprises

Permettez-moi de réagir par rapport au communiqué du syndicat national des agents du ministère du commerce par rapport à la quintessence de leur communiqué il faut rappeler et préciser que la direction du commerce intérieur que je dirige est une administration. Et l’administration que je gère est composée de fonctionnaires qui sont sous le régime ou qui sont régis par les textes du régime général des fonctionnaires au Sénégal.

A ce titre ceux sont des fonctionnaires qui sont en position d’affectation et cette position d’affectation en ce qui concerne les cadres supérieurs de la hiérarchie A sont du ressort de madame le ministre du commerce qui use de son pouvoir discrétionnaire pour affecter selon les nécessités du service les compétences nécessaires à ce ministère.

Et vous permettrez de préciser par rapport à cette compétence que madame le ministre du commerce gère le ministère du commerce alors ce n’est pas le personnel de la direction du commerce intérieur elle gère tout le ministère du commerce donc tout le personnel qui est à sa disposition peut être utilisé dans toutes les différentes directions qui sont sous sa responsabilité en vertu de son pouvoir discrétionnaire.

Pour une fois et ça le syndicat du SYNACOM ne pourra le nier, il y a un collège qui s’est penché pour procéder à la mutation des agents et ce collège-là a mis en place des critères qui ont été respecté pour pouvoir faire appliquer ces dispositions qui ont été sur recommandation pratiquement de ce même SYNACOM.

La deuxième chose nous avons des objectifs précis, principaux concernant la région de Dakar surtout en matière de gestion de l’assainissement du secteur de la boulangerie, nous avons voulu mettre des cadres qui ont fait leurs preuves et pour qui certains départements de Dakar nous avions besoin de ces compétences pour un peu renforcement le dispositif au niveau de Dakar pour parvenir à l’assainissement en tout cas en qui concerne le secteur de la boulangerie.

Alors concernant maintenant les mutations des uns et des autres qui passent d’une station par exemple de division à une station je crois aussi que c’est une promotion que de passer et de faire passer un fonctionnaire qui était chef de division vous l’amener en tant qu’adjoint au directeur mais là je ne voilà où est la sanction.

Monsieur Omar Diallo, directeur du commerce intérieur.