Le fils de Mokobé renversé par un chauffard

Mokobé (113) sous le choc : son « fils » renversé par un chauffard, il lance un appel à témoins

Mokobé en a appelé à la solidarité de ses abonnés sur Twitter. Le rappeur du groupe 113 a lancé un appel à témoins pour retrouver le chauffard qui a percuté le fils de son meilleur ami, qui est désormais à l’hôpital.

Même si Mokobé est toujours très actif sur les réseaux sociaux, c’est avec une profonde détresse qu’il a posté sa dernière publication sur son compte Twitter. Le rappeur du groupe 113 a lancé un grand appel sur le réseau social après un drame. « Hier à 20h55 au passage Irène Joliot-Curie à Vitry-sur-Seine, un scooter de grosse cylindrée de couleur sombre a percuté mon fils Ibrahim et a pris la fuite. J’appelle celles et ceux qui ont des renseignements à contacter la police. Sa plaque d’immatriculation commence par 750 », a-t-il écrit,

Mokobé précise ensuite qu’il s’agit en fait « du fils de son meilleur ami d’enfance à Vitry ». « C’est comme mon fils, sous l’émotion, j’ai marqué mon fils », a-t-il expliqué. Après avoir remercié les internautes pour « tous (leurs) messages de soutien », l’artiste de 44 ans a demandé à ses fans de « partager un maximum » cet appel à témoins.

Mokobé a également partagé une photo poignante et insoutenable du petit garçon sur son lit d’hôpital, les yeux fermés et la tête recouverte d’un gros bandage. A défaut pour le moment d’avoir des indices concrets, le rappeur peut en tout cas compter sur tout le soutien de ses abonnés, bouleversés par cette publication.

« Tout mon soutien, bon rétablissement à votre fils », « Gros soutien à la famille et au petit gars, j’espère qu’il s’en sortira et que la personne qui a fait ça prendra ce qu’elle mérite », « J’espère que ce petit va mieux. Vraiment. Et que le chauffard sera retrouvé. Mais surtout que le petit aille bien », « Courage à vous et à ce petit ange », peut-on lire en commentaires sur Twitter. En espérant qu’un grand élan de solidarité sur les réseaux sociaux permettra à Mokobé de faire entendre son SOS.