Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales : Cheikh Ndiaye interpelle Mbaye Ndiaye et Amadou Ba

Cheikh NDIAYE, Responsable Politique Apr Grand Yoff
0

Amadou BA et Mbaye NDIAYE, donnez-vous la main aux Parcelles et ensemble, on gagne Dakar aux Locales. On n’acceptera pas que l’opportunité de la Victoire soit sabordée !

Il n’y a pas de parti politique ou de coalition de partis, qui méritent de gagner Dakar lors des élections territoriales prochaines plus que l’APR et BBY. Je l’ai écrit en début de semaine. De Diamniadio à Yoff, en passant par Rufisque et Bargny, Pikine, Guediawaye, Parcelles et Grand Yoff, sans oublier Mermoz Sacré Cœur, Yarakh, Colobane, Medina, Vdn, Cité Keur Gorgui…, que satisfaction de voir notre chère capitale, changer. Aucun dakarois de souche et objectif, n’y est insensible. Néanmoins, cette appréciation positive peut changer par nos comportements, tels les échanges aigres doux entre Amadou BA et Mbaye NDIAYE.

Ce sont de petits actes, qui peuvent radicalement changer les impressions de nos concitoyens et la politique, c’est plus un contexte, qu’autre chose. Alors donnez-vous la main aux parcelles lors des locales, offrez-nous mieux en termes de leadership et on gagne comme en 2017. Nous n’accepterons pas que cette opportunité de la Victoire de SEM Macky SALL à Dakar, soit sabordée sous l’autel d’intérêts personnels de personnalités, qui ont traversé le régime avec tous les postes possibles. L’axe Yoff, Parcelles Assainies et Grand Yoff, est un axe stratégique sur lequel il faut travailler dès maintenant, avec tous les acteurs sans parti pris.

Comprendre le contexte des élections locales de Janvier 2022 et tirer les leçons politiques de celles 2014, permet d’envisager sereinement et de didactiser les postures axiologiques des militants et responsables de BBY et de la majorité présidentielle, partout au Sénégal. Le saucissonnage de l’Apr, les querelles de chapelle, les luttes fratricides, les ambitions démesurées, pour ne pas dire, les prétentions burlesques, seront des défis sérieux que notre parti, bien que majoritaire, devra résoudre, endiguer ou réduire dans ses plus simples expressions, avant toute autre entreprise.

Les élections locales de 2022 seront totalement différentes des précédentes, de par leur contexte et leurs enjeux en termes de composition, de recomposition ou même d’une nouvelle redistribution des cartes, au niveau communal, départemental et national.  Aucune des erreurs et fautes politiques de 2014 ne devraient alors être offertes aux forces de l’opposition, qui ne surfent que sur des contextes et des situations politiques. Aussi, l’opposition va payer politiquement les actes de sabotage  et de banditisme sur les Sénégalais et leurs biens  au mois de Mars dernier.

Alors , c’est maintenant que le parti doit se parler, que les notes circulaires du Président du parti, le Président Macky Sall  axées sur les contours politiques, axiologiques et même méthodologiques  des futures compétitions électorales, doivent faire l’objet de larges discussion et partage partout au Sénégal.

Comprendre le sens de ces élections locales, est primordial pour chaque responsable et militant et ce débat, c’est maintenant !

Les bonnes pratiques existent, en attestent les élections référendaires et législatives remportées haut la main par la coalition BBY.
Pour cela , il faudra surtout mettre le parti et la coalition dans les mêmes conditions de température et pression politiques et prendre en considération:

1} L’unité et la cohésion politiques

2} le ou (les)meilleur(s) profil (s)

3) une liste représentative des différentes catégories socioprofessionnelles, religieuses, culturelles et sportives

4} des ressources matérielles et financières

5) un soutien multiforme aux militants et responsables

6) une campagne d’ensemble avec mutualisation des forces de la coalition, surtout à dakar

7} le consensus, la solidarité et l’esprit de dépassement

Le temps presse et des actions urgentes s’imposent. Il appartient à la direction nationale de sortir de sa léthargie et d’engager les actions, afin que les bases commencent à s’activer dans un cadre et un environnement préalablement déblayé et qui peut-être sources de succès aux Locales.
Il faut contrôler Dakar et arracher à Taxawu aux locales, ce qu’on lui a offert gratuitement et par nos divisions, sur un plateau d’argent.  Réveillons-nous de notre sommeil politique !

Cheikh NDIAYE
Responsable politique Apr Grand yoff
Conseiller Municipal 

laissez un commentaire