Locales…Ces partis qui vont sauver Macky de la débâcle

L'AFP de Moustapha Niasse (à droite) un parti qui sauvera la mouvance présidentielle de la débâcle

Les élections locales à venir s’annoncent plus que difficiles, plus que compliquées pour le Président de la République Macky Sall et surtout pour sa formation l’Alliance pour la République (APR). En direction de ces locales, l’APR a perdu beaucoup de terrain. Voilà un parti qui est parti pour perdre les grandes villes remportées en 2014 comme Guédiawaye et Pikine. Le Parti de Macky Sall aura du mal à s’imposer aux Locales qu’elles aient lieu en 2021 ou 2022.

Mais Macky Sall pourrait être sauvé de la débâcle par ses alliés de Benno Bokk Yaakar (BBY)…le Parti socialiste (PS) et l’Alliance des forces de progrès (AFP) ainsi que son nouvel allié le Rewmi. L’AFP gardera ses communes comme Nioro avec le progressiste Abdoulaye Ba, Hann – Bel Air avec Babacar Mbengue, Ngoundiane avec Mbaye Dione et plusieurs autres localités. Tout comme le PS gardera Kaffrine avec Abdoulaye Willane, Golf Sud avec Aïda Sow Diawara et d’autres localités aux mains des socialistes.

Et Macky Sall pourra mettre à son bénéfice la victoire de ses alliés qui va minimiser les pertes de l’APR. Des pertes qui risquent d’être considérables. Surtout concernant les grandes villes, l’APR vivra son grand rêve mais sans jamais contrôler une seule fois la ville de Dakar. A cause tout simplement de l’arrogance de certains de ses responsables qui ont cherché à humilier Khalifa Sall et lui arracher la mairie de ses mains. Non seulement tous ces arrogants ont été battus à plate couture par Khalifa Sall, mais c’est là qu’a compris ce dernier qu’il ne pouvait plus poursuivre son alliance avec l’APR.

La désillusion risque d’être trop grande à l’APR au soir des élections locales. L’on craint de ce parti qu’il n’ait que ces yeux pour pleurer. Macky Sall a trop laissé agir des responsables de son parti qui lui font croire tout contrôler alors qu’ils ne disposent d’aucune base. C’est cela qui a trompé Macky Sall pendant tout ce temps. Il a été surpris de l’ampleur prise par les évènements du mois de mars, et il est le seul car tous les autres voyaient venir.

Pendant tout ce temps, Macky Sall a été trompé par les vautours rôdant autour de lui. Il en paye les conséquences. Pour les locales à venir, il ne compte que sur les alliés pour que certaines grandes villes restent encore entre les mains de la mouvance présidentielle.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire