Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky sauve le Mali des griffes de…ADO

0

Gestion de la crise au Mali : Macky Sall sauve le Mali des sanctions prônées par l’ivoirien Alassane Dramane Ouattara

Le Président de la République Macky Sall avec la situation que vit le Mali se voit marqué de nombreux points. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est certainement forte, mais le Président Macky Sall est loin d’être petit. Grâce aux efforts de Macky Sall, et contrairement au Président de la République de la Côte d’Ivoire Alassane Dramane Ouattara (ADO), la CEDEAO adopte une attitude souple vis-à-vis du Mali.

Le Mali se trouvait dans une situation instable par la faute de son ex-Président Ibrahima Boubacar Keïta (IBK), qui après avoir fini de confisquer les libertés démocratiques, régnait sans partage. IBK pour la fin de son règne, a fait face à la résistance du peuple malien sorti dans la rue pour exprimer son mécontentement. C’est parce que la situation était devenue intenable que l’armée malienne est venue s’emparer temporairement du pouvoir, en attendant l’organisation de nouvelles élections.

ADO qui cherche à confisquer le pouvoir en se maintenant à la présidence en Côte d’Ivoire a du mal à accepter ce qui se passe au Mali. En fait que le même scénario au Mali avec la chute d’IBK ne se reproduise en Côte d’Ivoire. ADO a tout tenté pour que la CEDEAO intervienne militairement au Mali.

Ses velléités bellicistes ont été cependant freinées par le Président Macky Sall. Ce dernier a pesé de tout son poids afin d’empêcher un embargo total de la CEDEAO du Mali. La CEDEAO s’attache la position du Président Macky Sall, loin de la position va-t-en-guerre d’ADO. A cause de lui, les comptes du Mali au niveau de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, s’étaient même trouvés gelés. Une situation qui aurait enfoncé le peuple malien dans la souffrance.

Grâce à l’attitude sage de Macky Sall et son homologue, le Président de la République de la Guinée-Bissau Emballo Cissokho, le pire a été évité au Mali. Aujourd’hui, le peuple malien peut pousser un ouf de soulagement.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire