Mamadou Lamine Diallo continue de dénoncer le partage de nos ressources naturelles

Le député Mamadou Lamine Diallo invité de Face2Face

Le Paacoo (partage) de notre gaz naturel se poursuit…Par Mamadou Lamine Diallo

Secoué par la révolte de la jeunesse, le Président de BBY a décidé d’accélérer le pas dans la distribution des rentes de notre gaz naturel à ses copains de la Famille FayeSall dans l’électricité et le transport. Sachant la fin de son règne arrivé, il veut mettre l’alternative patriotique citoyenne devant le fait accompli en finalisant les deals. En tout, il  en a pour cinq cent milliards.

Ainsi pour Macky Sall, ses affidés, le business visible du gaz, et lui, la politique pour asseoir son capitalisme de prédation et la dictature qui va avec. Pour cela, Macky Sall dispose de forces politiques dévouées et organisées dans BBY autour du slogan régionaliste dangereux des trois F, d’une société civile à sa solde prête à le secourir en cas de difficulté, d’une kyrielle de partis dits non alignés entretenus et enfin, de sa propre opposition à qui il fait porter sa ruse comme la refonte du fichier électoral et le report des élections locales. Voilà le dispositif anti opposition patriotique de Macky Sall, basé sur une violation systématique des droits de l’homme relevée récemment par les Etats Unis.

Cheikh Tidiane Gadio, néo-transhumant, nous demande de nous ranger derrière Macky Sall pour faire face aux djihadistes  qui chercheraient à contrôler la façade maritime du Sénégal. Ce que notre expert en sécurité et en terrorisme oublie de dire au peuple sénégalais, c’est que le djihadisme se nourrit de la prédation des ressources naturelles par des élites corrompues et complexées devant l’occident, de l’économie de la drogue et des injustices sociales qui mettent dans la pauvreté et la précarité plus de 80% de la population. En outre, le djihadisme prospère dans des pays où la démocratie est piétinée et les institutions fragilisées. C’est la direction qu’a prise le régime BBY qu’il vient de rejoindre. Et il le sait.

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki

Questekki 245

laissez un commentaire