Ultimate magazine theme for WordPress.

Mame Cheikh Seck agressé…la coalition « Tann sa maire » déchire la charte de non-violence

0

Le leader de la coalition « Tann sa maire » a déféré hier soir à la convocation de la police de Wakhinane Nimzath.

Le plaignant s’appelle Boniface NEGADOU présumé gendarme en service à la Présidence.

En s’apprêtant à se rendre à la prière du vendredi, des nervis ont descendu au siège de la coalition pour agresser Mame Cheikh Seck sous les ordres de ce « gendarme ».

Et cette agression suivie de menace a eu lieu au siège à 14h avant la prière. La police a été immediatement informée et la victime a déposée une plainte.

Les témoins oculaires sont à la disposition de la justice pour les besoins de l’enquête.

M. Seck a été entendu par les enquêteurs et le dossier va être transmis au tribunal. A cet effet, il demande à la justice d’aller jusqu’au bout dans cet acharnement qui cache le scandale du siècle.

Par la violence, la coalition a décidé de répondre par la violence. C’est pourquoi à ce jour, elle n’est plus intéressée par la charte de non violence. Car le seul moyen de sécurité dans ce contexte actuel est la violence dans toute sa rigueur.

Un point de presse sera tenu dans les prochains jours à Dakar en présence des avocats et de nos alliés pour pour vous révéler les dessous de cette affaire.

 

La Coalition

laissez un commentaire