Ultimate magazine theme for WordPress.

Manif à Ziguinchor : Guy Marius Sagna révèle des actes de torture

0

Le secrétaire administratif du Frapp France Dégage et tête de liste de la coalition Yewwi Askan Wi à Ziguinchor, Guy Marius Sagna revient sur la manifestation de l’opposition du 17 juin à Ziguinchor et fait état d’une série de tortures et sévices sur des jeunes arrêtés lors des manifestations.

« Trente-quatre parmi les trente-six qui ont été placés sous mandat de dépôt ont été torturés avant d’entrer dans la prison de Ziguinchor. Ils ont tout nu subi les pires sévices. On leur a demandé de faire des pompes tout nu. Certains même exténués n’ont pu tenir », a relevé Guy Marius Sagna lors d’un point de presse tenu à Ziguinchor au siège du Pastef.

Pour la tête de liste de la coalition Yewwi Askan Wi à Ziguinchor, la Casamance ne saurait être une zone de non-droit où les manifestants sont considérés comme des « pintades et des pigeons » sur lesquels la gendarmerie peut impunément tirer, lit-on sur Senego. « Ce qui s’est passé les 17 et 18 juin dernier à la gendarmerie de Néma, ce n’est pas de la gendarmerie c’est de la « voyouterie. Aujourd’hui plus que jamais, nous exprimons notre respect et notre admiration à ces gendarmes, ces policiers qui font leur travail de manière digne, respectueux des droits et libertés. Nous n’avons aucun respect et nous dénonçons ceux des Gendarmes qui ne sont en réalité que des voyous, des bandits drapés de la tenue qu’ils discréditent en réalité », dénonce-t-il.

laissez un commentaire