Ultimate magazine theme for WordPress.

Manif du 29 juin : les sages de Pastef sonnent la mobilisation

0
Sénégalaises et sénégalais d’ici et de la diaspora, chers amis du Sénégal, vivant parmi nous ou à l’extérieur,
C’est le cœur gros que nous nous adressons à vous, aujourd’hui. Cette prise de parole du TAXAWAAYU MAGI PASTEF (ou Conseil des aînés en français) est motivée par la situation actuelle du pays dont la gravité ne peut laisser indifférents les ainés que nous sommes. En effet, les pires formes d’oppressions subies par les Africains à travers l’histoire, d’une part, et notre vécu quotidien, d’autre part, nous engagent à prendre position sur la crise préoccupante que traverse le Sénégal.
Durant toutes les luttes qui ont marqué aussi bien la marche de notre pays vers l’accession à la souveraineté internationale, que les combats pour mettre fin aux souffrances du peuple sénégalais et aux infectes formes de violence du capitalisme impérialiste, les MAWBE (en pular), MAG (en ouolof), KEBAL (en mandingue), aînés (en français) ont toujours été au cœur des combats, en parfaite harmonie avec les plus jeunes, transcendant tous les clivages territoriaux, socioreligieux et socioculturels.
À présent, il est pour nous nécessaire de communiquer et d’affirmer notre serment de participer activement à la conquête effective de l’indépendance réelle de notre peuple. Il s’agit bien de conquérir la vraie indépendance, car celle de 1960 n’en est pas une, d’autant que depuis plus de soixante ans, notre peuple n’a fait que subir une nouvelle forme de colonisation savamment orchestrée.
Aujourd’hui, nous constatons un climat de tension dans notre cher Sénégal avec une violence recrudescente multiforme (économique, sociale, culturelle et politique) exercée par la coalition au pouvoir à travers une instrumentalisation inouïe de l’administration et de la justice. Ces manquements graves de l’état sont devenus insoutenables pour la population.
Les privations ou les tentatives de privation des libertés des populations, l’emprisonnement d’élus de la république, ainsi que l’assassinat de jeunes manifestants, ont fini d’élucider les dérives dictatoriales du régime de Macky SALL. La démocratie sénégalaise est en décadence, voire même en obsolescence. Le pays est dans l’impasse.
Face à la précarité socioéconomique résultante des politiques publiques impertinentes et ostentatoires menées par le régime actuel de Macky Sall et à la crise politique causée par une manipulation de nos institutions sous-tendue par des velléités monarchiques et dictatoriales, TAXAWAAYU MAGI PASTEF rappelle :
− La vie humaine ainsi que la dignité des individus et des peuples sont d’une importance capitale, aucune forme de restriction de ces droits fondamentaux ne saurait être acceptée au risque de conduire à des conséquences sociales et économiques désastreuses.
− La libre participation aux compétitions électorales est une règle bafouée du pied depuis l’accession de Macky SALL au pouvoir en 2012, avec l’élimination de Karim WADE et Khalifa SALL aux élections présidentielles de 2019 et la tentative d’exclusion des ténors de l’opposition actuelle (Ousmane SONKO, Aïda MBODJI, Déthié FALl, Habib SY, etc.) aux élections locales de juillet 2022.
− La violation flagrante des lois et règlements, respectivement par l’administration électorale et par le conseil constitutionnel, malgré le respect de toutes les formes de recours légaux par les leaders de la coalition YAW et de l’inter coalition YAW-WALU ;
− Les prises de position partisane de certains régulateurs socioculturels et socioprofessionnels ;
− Le Sénégal, dans ses engagements internationaux, sa constitution, ses lois et règlements, a toujours fait montre d’un engagement fort dans la construction d’un état de droit et d’un pays de liberté où chacun a le droit de défendre ses idées et de choisir ses dirigeants.
Après ces rappels et d’autres éléments non évoqués ici, TAXAWAAYU MAGI PASTEF exige :
− le redressement de la situation socioéconomique par des mesures conjoncturelles appropriées pour baisser les prix des denrées et autres produits d’usage courant ;
− la réparation des injustices politiques causées par des décisions anticonstitutionnelles et illégales prises par l’administration électorale et le Conseil constitutionnel ;
− la libération immédiate et inconditionnelle des otages politiques injustement appréhendés.
TAXAWAAYU MAGI PASTEF sonne la mobilisation de toutes les composantes de la société, y compris les familles religieuses musulmanes, chrétiennes et traditionnelles pour une issue pacifique et équitable de la crise actuelle.
À cette fin, TAXAWAAYU MAGI PASTEF déclare à l’opinion nationale et internationale, qu’à compter de ce jour, il entend se constituer en bouclier permanent autour du Président Ousmane SONKO et des autres leaders de Yewwi Askan Wi, à chacune de leurs sorties et apparitions publiques.
Nous appelons tous les Sénégalaises et Sénégalaises, jeunes mais surtout les ainés de la nation à se rendre au rassemblement organisé par la coalition Yewi Askanwi le 29 juin 2022 pour sauvegarder les acquis démocratiques.
TAXAWAAYU MAGI PASTEF appelle tous les MAGI Sénégal à apporter leur soutien constant aux filles et aux fils de ce pays, qui sont aujourd’hui les principales victimes du déploiement du système néocolonial sévissant dans notre pays et pour la fin duquel ils luttent avec détermination.
Dakar le 27 juin 2022
laissez un commentaire