Ultimate magazine theme for WordPress.

Nigeria : il enceinte sa fille de 15 ans et tente de la faire avorter

0

Au Nigéria, un homme s’est retrouvé entre les mailles de la police pour avoir prétendument engrosser sa propre fille de 15 ans et surtout tenté de la faire avorter, apprend-on des médias locaux.

Sunday Udoh, un père de famille, âgé de 38 ans aurait mis enceinte sa propre fille de 15 ans au Nigéria, précisément, dans l’Etat d’Ondo. Pire, ce père de famille aurait tenté de faire avorter la mineure. Alertés, les éléments de police, attachés à la division Ile-Oluji, ont mis la main sur ce présumé individu incestueux, selon les faits rapportés par les médias locaux.

Sunday Udoh arrêté après avoir tenté d’avorter la grossesse résultant de sa relation sexuelle avec sa fille.

Depuis un bon moment, cet homme, selon les témoignages, entretiendrait des rapports intimes avec sa fille de 15 ans. Après avoir constaté que la mineure était tombée enceinte, le géniteur l’a amenée dans un centre de santé d’Ile-Oluji, siège de la zone du gouvernement local d’Ile-Oluji, pour mettre un terme à la grossesse de l’adolescente. C’était, sans compter avec la réaction des agents de santé, présents sur les lieux, qui se sont opposés à la demande de Sunday Udoh, avant d’alerter les forces de l’ordre.

Une plainte pour tentative d’avortement

fille
Le père indélicat qui a enceinté sa fille de 15 ans

Sur place, les agents de police ont interpellé le père de famille et l’ont amené au poste, pour être auditionné. Outre son interpellation, aucun autre détail n’a filtré, notamment, quant à sa reconnaissance ou non des faits, qui lui sont reprochés.

Cependant, le responsable des relations publiques de la police de l’État, SP Funmilayo Odunlami, s’est confié à un média local, qui a, ensuite, remonté les faits. « Le 26 avril 2022, des policiers attachés à la division d’Ile-Oluji ont reçu une plainte pour tentative d’avortement par un certain Udoh ‘m ‘, 38 ans, dans un centre de santé à Ile-Oluji. », a déclaré SP Funmilayo Odunlami.

Aux dernières nouvelles, précisent les sources, l’affaire a été transmise au Bureau de l’égalité des sexes du Département des enquêtes criminelles de l’État (SCID), au siège de la police de l’État. À en croire Odunlami, au terme des investigations, le suspect sera présenté à…Lire la suite ici

laissez un commentaire