Ousmane Sonko casse tout…et retourne sur les lieux du crime

Ousmane Sonko tient à merveille son rôle. Le leader du Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), tient à émouvoir tout le monde. Peut-il dire qu’il n’est pas directement ou indirectement responsable de certains saccages qui se sont produits lors des évènements sanglants qui se sont déroulés suite à l’affaire de « viols et de menaces de mort » qui l’oppose à la jeune fille masseuse Adji Sarr. Dans ses discours « haineux », Ousmane Sonko s’est toujours dressé contre une certaine presse. Cela ne date pas d’aujourd’hui.

Qui ne se souvient, lorsque Ousmane Sonko s’attaquait à la presse, le jetait à la vindicte populaire, l’accusant d’être à la solde de Macky Sall parce qu’elle faisait tout simplement son boulot qui était de diffuser les résultats des votes issus des bureaux de vote au soir de la Présidentielle de 2019. Ousmane Sonko est assurément un ennemi de la liberté de la presse. Sa responsabilité se trouve véritablement engagée dans beaucoup d’évènements qui se sont passés, surtout ayant trait aux saccages de locaux de certains organes de presse.

Ousmane Sonko est vraiment responsable de beaucoup d’évènements douloureux qui se sont produits. Car, lors des évènements qu’il a nommés première vague, les jeunes manifestants en furie ont tout saccagé sur leur passage. Ils ont attaqué, pillé et brûlé des édifices publics et privés…au nom du leader du Pastef Ousmane Sonko. Et ce dernier a lui-même tout reconnu puisqu’il a à nouveau menacé tout le monde d’une seconde vague encore plus dévastatrice. Une vague plus dévastatrice qui signifie ni plus ni moins qu’encore des pillages.

Ousmane Sonko se moque de tout le monde. Il a soif de pouvoir, et ses ambitions passent avant tout. Peu lui importe le prix à payer, même si c’est à travers la violence. Après coup, il pourra toujours passer auprès des victimes da sa « folie aveugle » pour tenter de les réconforter. « Le diable qui te tue et qui vient ensuite présenter ses condoléances », comme le dit un célèbre adage de chez nous. Retenez ! Aujourd’hui, c’est le même Ousmane Sonko qui passe sur les lieux du crime pour « réconforter » ses victimes.

Que tout cela est pathétique ! Il est passé au Groupe Futurs Médias dont les locaux de la RFM et de L’OBS ont fait les frais des émeutiers pro Sonko. Il est aussi passé voir les familles de tous ceux qui ont perdu leur vie lors des évènements violents. Souhaitons aussi tout simplement qu’il passe voir tous ceux qui ont perdu leurs voitures, leurs magasins et aussi ceux qui ont perdu leur boulot…

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire