Ultimate magazine theme for WordPress.

Ousmane Sonko fait la leçon aux frondeurs de Yewwi

0

Ousmane Sonko est revenu sur la crise que traverse la coalition Yewwi Askan Wi. Face à la presse, le leader de Pastef a cogné sur les frondeurs qui, selon lui, veulent mettre leur intérêt personnel au-dessus de l’intérêt général. « Ces petites frustrations inhérentes à toute investiture, ne devraient être la raison pour que la coalition vole en éclat », dit-il.

« Beaucoup de listes ont été annulées pour défaut parrainage, mais il n’y a pas eu tout ce tollé. Une liste départementale de Yewwi Askan wi -même si c’est la plus importante puisqu’il s’agit de Dakar-, a été annulée et il y a eu une énorme polémique. C’est la preuve que Yewwi suscite un grand intérêt et un espoir énorme pour le peuple. Aucun leader ne doit perdre cela de vue. Et cela est valable pour tout leader, moi y compris. Le peuple ne nous doit plus rien mais attend nous qu’on mette de côté nos égos surdimensionnés et nos intérêts crypto personnels », rajoute Ousmane Sonko.

Selon lui, si les investitures ont été aussi tumultueuses, c’est parce que l’écrasante majorité des leaders ont opté pour la facilité en se réfugiant sur la liste nationale. « On s’est réuni dans cette salle (au siège de Taxawu Sénégal) il y a à peine 15 jours. On avait proposé que 70% des leaders aillent compétir sur les listes départementales. Tous les leaders ont voulu se réfugier sur la liste nationale », dénonce Sonko.

« Sur 30 leaders tous les 26 ont choisi d’aller sur la liste nationale. Seuls quatre leaders avaient pris la décision d’aller au front dans leurs départements respectifs (Moussa Diop, Dianté, Babacar Diop et Abdou Karim Fall). 25 hommes pour 53 sièges, si on intègre la parité cela veut dire qu’on est déjà à 50. Aucune coalition n’est capable de rafler 50 sièges sur la liste nationale. On est resté des heures sans trouver de solution c’est pour cette raison qu’on a décidé de donner à Khalifa Sall de faire les investir », explique le maire de Ziguinchor.

laissez un commentaire