Parlement de la CEDEAO : Le Président Moustapha Cissé Lo exige l’audit de sa gestion

« A chaque fois que des merveilles économiques s’accomplissent dans un pays, c’est que la bonne gouvernance en est l’explication ». Cette pensée d’un grand économiste semble être un leitmotiv pour le Président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Lors de la cérémonie officielle d’ouverture de la 2ème (deuxième) Session ordinaire du Parlement à Abuja, capitale de la République Fédérale du Nigéria, le Président Moustapha Cissé Lo a exigé l’audit de la institution communautaire : « Moi, j ‘ai toujours attaché beaucoup de prix à la transparence, à l’équité et à la bonne gouvernance au sein Parlement de la CEDEAO que j’ai l’insigne honneur de diriger ce, depuis bientôt quatre bonnes années(Février 2016).Sur ce, j’ai envoyé une mission d’audit et d’observation afin de voir plus clair sur la gestion des ressources du Parlement.  Je veux le quitter blanc comme neige. Je n’ai vraiment rien à me reprocher. On n’acceptera pas que des sommes faramineuses soient englouties alors qu’on ignore leur vraie destination. Je dois signaler que les Commissions compétentes sont, ainsi, interpelées pour discuter en plénière avant la fin de cette session », a laissé entendre le Président Lo.