Pénurie d’eau…Sen’Eau incapable et Serigne Mbaye Thiam incompétent

Pendant que tous les yeux sont rivés sur comment régler le problème d’emploi chez les jeunes, certains sénégalais font face à un problème plus grave. Depuis des mois, plusieurs localités dans la capitale et à l’intérieur du pays du pays font face à un manque criard d’eau potable. Ces braves hommes et femmes ne savent plus à quel Saint se vouer pendant que celui qui devait les sortir de cet enfer, le ministre de l’Eau de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, est abonné absent.

En cette période de Ramadan, l’eau est devenue une denrée rare. De nombreuses localités ne voient plus le liquide précieux couler dans leur robinet. Beaucoup de foyers de la capitale sénégalaise sont à sec. Les habitants de ‘Usine Bene Tally’ et ‘Niary Tally’ souffrent le martyr. La Sen’Eau incapable de les alimenter normalement, les populations se tournent vers des camions citernes qui ne sont pas toujours réguliers.

La situation est encore pire à l’intérieur du pays. Beaucoup de régions sont abandonnées à elles-mêmes. Depuis le 13 avril 2021, du côté du Sénégal oriental, certains quartiers de Bakel ne voient plus le liquide précieux couler. Paradoxalement, ce sont les villages les plus proches des châteaux d’eau, qui ne voient plus une seule goutte d’eau couler de leur robinet. Grimpallé, Montagne Centrale, Diabé Guidé sont à sec depuis le début de ce mois béni du Ramadan.

sen
                                scène de ravitaillement d’eau au quartier Bène Tally à Dakar

Ce manque d’eau a déjà ses conséquences terribles. A Usine Bene Tally par exemple c’est la bousculade à l’arrivée d’un camion-citerne. Lors de cette bousculade, une femme est tombée dans une fosse septique. Pendant ces moments humainement invivables, les femmes veillent presque toute la nuit pour espérer voir de l’eau couler dans leurs robinets. Une eau que la Sen’Eau est incapable de leur fournir en quantité suffisante.

Depuis qu’elle a pris en main la distribution de l’eau, la Suez est incapable de satisfaire ses engagements auprès des sénégalais. Le contrat d’affermage de 15 ans signé par l’entreprise devait permettre d’assurer un approvisionnement en eau potable, en zone urbaine et péri-urbaine, à une population initiale d’environ 7 millions d’habitant. Mais ces engagements peinent à être respectés car beaucoup de localités font face à des coupures récurrentes d’eau.

Les autorités en charge du secteur sont indifférentes face à la souffrance des sénégalais. Serigne Mbaye Thiam risque d’intensifier les tensions socialesà cause de la pénurie d’eau. L’ancien ministre de l’éducation va noyer les sénégalais dans la soif si on n’y prend pas garde. L’homme qui a mis le secteur de l’éducation dans le gouffre semble être indifférent face à cette situation qui ne fait que s’aggraver dans ces zones.

Le ministre de l’eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam et la Sen’Eau sont interpellés pour faire du problème de l’eau une véritable priorité.

Aliou Niakaar Ngom pour xibaaru

laissez un commentaire