Macky sauve encore le piètre ministre Abdou Karim Sall

Il faut le dire, le président de la République, Macky Sall et le directeur général de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte (ASRGM), Aly Haidar ont sauvé la « journée nationale de l’Arbre » qui s’est ténue le dimanche dernier. Le ministre de l’Environnement voulait la jouer « solo », certaines associations et organisations non-gouvernementales n’ayant pas été associées, le Palais et l’ASRGM ont sauvé les meubles.

Ingénieur en télécommunications devenu ministre de l’Environnement et du Développement Durable le 07 avril 2019, Abdou Karim Sall doit sans doute savoir que l’Environnement est l’affaire de tous et non des politiciens.

Lors de la journée de l’Arbre, le ministre de l’environnement a fait prévaloir son rôle Coordonnateur des Cadres Républicains de Pikine et Responsable APR à MBAO. Tous les laudateurs de l’APR et ses militants de Mbao ont voulu s’approprier la manifestation. Les organisations non gouvernementales (ONG) qui œuvrent dans le secteur de l’Environnement ont été zappées, les associations sénégalaises pour la défense de l’environnement ont été écartées tout le long du processus de préparation de la journée de l’Arbre. Pour les « Laobés » qui sont des « travailleurs » du bois et reconnus pour être protecteurs de l’Arbre, ont affiché leur colère contre le ministre de l’environnement.

« Le ministre Abdou Karim Sall a adopté une démarche solitaire sinon comment il peut mener des activités au sujet de l’arbre sans y associer les Laobés, ces véritables amis de l’arbre ? » s’est exclamé le président de La Fédération Nationale des Laobés du Sénégal et de la Diaspora, Bara Sow. Ce dernier utilise même des mots durs pour qualifier le comportement du ministre de l’environnement. C’est vraiment insultant ! « , se désole-t-il avant de s’adresser au Chef de l’Etat.

Le président de la République a sans doute entendu la complainte des Laobés en décidant de descendre sur le terrain avec le DG de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte (ASRGM), Aly Haidar pour mettre pied à terre et mains dans le sable pour participer avec tout le monde à la manifestation qui finalement a connu une très grande réussite au Sénégal.

Da Dakar à Kédougou, de Saint-Louis à Tamba en passant par Matam, les Sénégalais ont suivi le geste du président et de Aly Haidar en plantant des arbres. Le président devra refaire un véritable casting pour confier le secteur de l’Environnement à un véritable amoureux de la nature et non à politicien qui ne vit que pour ses intérêts politiques

La Rédaction de xibaaru