Qui finance Guy Marius Sagna et les activistes ?…La vérité

Sénégal : Quel sens donner au combat que mènent Guy Marius Sagna et tous les activistes ?

Qu’est-ce qui fait courir Guy Marius Sagna ainsi que tous les activistes à travers le Sénégal qui pour un oui ou pour un non, se mettent à s’agiter contre l’Etat du Sénégal. Patriotisme ? Nos yeux ! Nos yeux, ils veulent bien qu’on les ferme pour ne pas regarder où ils s’offrent autant de moyens pour se dresser contre l’Etat du Sénégal. Des activistes qui se parent du drapeau de la lutte pour la liberté, pour mener le combat pour le libertinage au Sénégal.

Guy Marius Sagna et tous ses compagnons indiquent lutter pour une véritable indépendance politique et économique du Sénégal. Un idéal qui devrait s’accompagner à la lutte contre des mœurs venues d’ailleurs et qui travestissent notre société, et s’accommodent à la véritable lutte pour notre indépendance. Cela, nos activistes feignent de l’ignorer.

Peut-il en être autrement ? Ils se cachent derrière des organisations de défense pour la liberté, que nous disons pour le libertinage, courent partout, mais ne parlent jamais où ils trouvent les moyens pour mener leurs activismes. Voilà des gens, qui pour que cette indépendance dont ils prônent, devienne totale, ne se mettront jamais à lutter contre certaines pratiques qui pervertissent nos mœurs. L’Union européenne (UE), une des raisons de son courroux contre le Sénégal est qu’elle ne lui pardonne jamais la pénalisation d’actes contre nature. L’UE ne cesse de mener par tous les moyens à obliger le Sénégal à céder sur ce plan.

A-t-on déjà vu Guy Marius Sagna et ses compagnons dire non à de telles exigences de l’UE et à se mettre aux côtés de l’Etat pour mener le combat à ne pas céder à cette pression inacceptable et insultante de l’UE contre nos mœurs. Que non !

Cela renseigne sur l’origine, les sources de financement de ces prétendus mouvements activistes qui ne visent qu’à pervertir nos mœurs. C’est ça d’ailleurs qui les motive. Car derrière eux, se cachent des ONG, Georges Soros à travers OSIWA, deux grandes ambassades européennes, à l’origine de tous leurs financements.

Ce sont ces mêmes ONG, ambassades qui soutiennent les homos, les lesbiennes, qui leur payent leurs loyers, leur donnent de quoi vivre, et les aident même à aller vivre dans les pays occidentaux. Des mouvements qui se mettent à insulter le Sénégal, à travestir sa réputation, à dénigrer son régime. Leur lutte est vaine, puisque ce n’est pas le peuple sénégalais qui acceptera de suivre des individus comme Guy Marius Sagna qui ne veulent que déstabiliser le pays en travestissant nos mœurs.

La rédaction de Xibaaru