Révélation…On sait pour qui travaillent les mercenaires de l’APR

Complots au cœur de la République : Les motivations malsaines des semeurs de fausses alertes

Hier, votre site Xibaaru dévoilait les noms de membres de l’Alliance pour la République (APR), dont le jeu favori est, à chaque fois que cela leur chante, d’activer une ou deux structures de leur parti notamment chez les jeunes pour menacer sans les citer certains de leurs camarades accusés de comploter et de lorgner le fauteuil du Chef de l’Etat, Macky Sall en direction du scrutin présidentiel de 2024. Ce faisant, ces individus, de véritables comploteurs finalement contre la République, cherchent par ce biais à terroriser des responsables de leur parti ou de la mouvance présidentielle qui n’acceptent de se soumettre à leurs ordres.

Xibaaru est en mesure de révéler les véritables motivations de ces comploteurs contre la République qui, en réalité, ne travaillent ni pour le Président de la République Macky Sall, ni pour un autre candidat tapi dans l’ombre dont ils attendent le moment venu pour le parrainer. Ce qui les intéresse, c’est en réalité, entretenir en permanence ce débat que des traitres se trouvent au sein de la mouvance présidentielle et complotent pour le fauteuil de Président de la République, enfin de mieux distraire tout le monde et mettre le Chef de l’Etat Macky Sall devant le fait accompli pour qu’il se présenter à un troisième mandat en 2024.

Or, ils savent mieux que quiconque que pour 2024, il a déclaré son intention de respecter la Constitution. C’est-à-dire qu’il ne pourra se présenter à un troisième mandat. Les comploteurs contre la République travaillent pour leurs propres comptes. Ils ont beau essayer de divertir à travers leur stratégie devenue finalement du disque rayé, ils ne trompent personne en essayant de vouer aux gémonies des personnalités de la République. Tout ce qui les intéresse, c’est qu’après avoir goûté aux délices du pouvoir grâce au Président Macky Sall, sont d’avis que le départ de ce dernier en 2024, est également la perte de privilèges pour eux. Le Sénégal peut-il continuer à subir les complots d’individus mus par leurs intérêts personnels, alors qu’il doit faire face à plusieurs défis.

La rédaction de Xibaaru