Révélation…Macky Sall & Karim Wade se parlent sur le dos des sénégalais

Deux dates ont retenu l’attention dans l’histoire politique récente du Sénégal sans que l’opinion publique sénégalaise ne sache ce qui sortira réellement de cette retrouvailles entre le Président Macky Sall et son prédécesseur, l’ancien Président Abdoulaye Wade redevenu, malgré lui, Pape du Sopi, en attendant le retour du prince héritier.
En effet le 27 septembre et 12 octobre 2019 la grande mosquée Massalikoul Jinaan et le Palais présidentiel sénégalais ont été le théâtre des retrouvailles des patrons des deux principales formations politiques sénégalaises du pouvoir et de l’opposition dont les prochaines actions vont indubitablement redessiner le paysages politique du pays.
Ces deux mastodontes de la scène politique dont les relations jadis très étroites (l’un a été le Premier ministre de l’autre) ont été effritées par les soubresauts de la politique.
Cependant, la majorité des observateurs se posent moins de questions sur l’image « main dans la main » des présidents Sall et Wade quittant la grande mosquée mouride de Dakar à bord du même véhicule que de la rencontre qui s’en est suivie quelques jours après au Palais de la république où une audience de 3h30 aura été nécessaire pour pondre un communiqué de quelques lignes.
Une semaine après, les langues commencent à se délier et ô surprise, on apprend que le président Macky Sall et le nouveau non moins patron du PDS dont l’ancien pape du Sopi assure l’intérim, aurait échangé lors de cet entretien du 12 octobre 2019.
Karim Wade aurait donc participé par téléphone à l’audience au palais ce qui explique la durée des discussions.

Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse

La balle est donc désormais dans le camps d’un président Macky Sall et patron de la majorité qui aurait, d’ores et déjà, commencé à discuter avec certains de ses alliés notamment le président de l’Assemblée Nationale du Sénégal, Moustapha Niasse.
C’est ce qui explique d’ailleurs selon nos sources la précipitation de l’installation de madame Aminata Mbengue Ndiaye (photo) à la tête des socialistes car Macky Sall aurait demandé que lui soit clarifié qui est désormais son interlocuteur au sein des verts de Colobane.
Cette semaine qui débute sera décisive car le patron des apéristes souhaiterais accélérer la cadence des retrouvailles avant les soubresauts inéluctables de cette rentrée première sociale depuis l’entame du nouveau mandat de 5 ans dont le processus et le résultat ont été contesté par ses challengers (Idrissa Seck et Ousmane Sonko) sans pour autant que cela soit formelle.
Il est donc évident que s’il est avérée que Karim Wade et Macky Sall ont directement négocié lors de l’audience du 12 octobre 2019, la situation politico-social du Sénégal va connaître de grands bouleversements dans les prochains jours, semaines et mois.
Le retour de Karim Wade au Sénégal ne serait qu’une question de formalités (remise d’un nouveau passeport) en attendant que les dates des prochains rendez-vous électoraux soient fixées par les désormais « 03 Mousquetaires Libéraux » qui rythmeront à coups sûrs la vie politique sénégalaise des prochaines années.

La rédaction de xibaaru