Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…La covid et ses ravages chez les responsables politiques

Vente de journaux dans une rue de Dakar
0

La pandémie de Covid-19 est toujours un sujet de préoccupation dans les quotidiens du vendredi 06 août 2021, lesquels rendent également hommage au maire de Démette Abdoulaye Elimane Dia, décédé jeudi à Dakar.

Sur le front de la Covid-19, Source A note que ’’le mal ne faiblit pas’’ et que ’’la situation est largement hors de contrôle’’.

Au total, 811 nouvelles contaminations au Covid-19 et 18 décès liés à la maladie ont été rapportés jeudi par le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Depuis le 2 mars 2020, le Sénégal a enregistré 65333 cas dont 49243 guéris, 1441 décès et 14657 patients sous traitement dans les centres dédiés ou à domicile.

Dans le journal L’Info, la major de la Clinique Suma Assistance, demande aux Sénégalais de prendre conscience de ‘’l’ampleur de la situation’’. ‘’Ce qui se passe actuellement, ce n’est pas un jeu, ce n’est pas un film, c’est une réalité qui est là. Ce sont nos parents, nos frères et sœurs qui en meurent’’, dit Ndèye Fatou Dieng.

Dans le cadre de la gestion de la pandémie de la covid-19, Lii quotidien s’intéresse à la capacité litière et fait état d’un ‘’maillage progressif’’ du territoire.

‘’Depuis l’apparition du premier cas de Covid-19, le 02 mars 2020, le gouvernement du Sénégal n’a cessé d’évoluer dans sa gestion de la capacité litière. Qui est passée de 02 au 31 mars 2020, de 1 à 14 Centres de traitement des épidémies (CTE) et 12 à 559 lits’’, écrit la publication.

Le Soleil aborde la question de la vaccination et livre tout ce qu’il faut comprendre des vaccins ant-Covid-19, ‘’les bienfaits, protection contre les cas graves et baisse de la virulence du virus ; la prise de doses différentes déconseillée mais tolérée en cas d’urgence ; etc’’.

Le Quotidien se fait de la réaction du ministre, coordonnateur de la Communication à la Présidence sur la plainte contre Dr Babacar Niang, le patron de Suma Assistance, qui avait affirmé que ’’du matériel du public est vendu aux structures sanitaires du privé’’. Le ministère de la Santé avait porté plainte.

’’Pour Seydou Guèye, les propos tenus par Dr Babacar Niang sont suffisamment graves dans le contexte actuel pour ne pas être tirés au clair. Le ministre, coordonnateur de la Communication à la Présidence, s’exprimait hier sur la Rfm’’, rapporte le journal.

Libération aborde l’affaire Lobé Ndiaye, cette vendeuse de pièces détachées, retrouvée morte, et note que trois personnes dont un marabout féticheur sont visés pour assassinat.

Les quotidiens rendent hommage à Abdoulaye Elimane Dia, maire de la commune de Démette, dans le département de Podor (nord), décédé jeudi à matin à l’hôpital Aristide le Dantec, à l’âge de 49 ans.

Opérateur économique, PDG de la Holding Fortunes Capital, Dia était responsable politique de l’Alliance pour la République (APR) et animait un mouvement dénommé Alliance pour le développement et l’émergence de Podor (ADEP).

Le Quotidien salue un ’’Adep(te) des bonnes causes’’. ’’A 9h, les statuts WhatsApp étaient ’’un : +Rip Kaladio !+, +Paix à son âme !+, +Triste !+, +Grosse perte !+… Les émotions sont exprimées par les émoticônes entre pleurs, surprise, douleur. Abdoulaye Elimane Dia, né en 1972, est décédé ce jeudi 5 août 2021 à l’hôpital Aristide Le Dantec, après quelques jours de combat avec l’irrésistible Covid-19 qui a fini par le terrasser’’, écrit le journal.

’’Le Fouta pleure son bienfaiteur’’, dit Walfadjri qui souligne : ’’La nouvelle a fait l’effet d’une bombe et enflammé les réseaux sociaux. Abdoulaye Elimane Dia s’en est allé sur la pointe des pieds, rejoignant son papa aux côtés de qui, il sera inhumé ce vendredi matin, à Oréfondé, dans le département de Matam’’.

Selon L’As, ’’le Fouta perd un de ses plus illustres fils’’. ’’Le destin implacable a encore frappé le Sénégal avec le décès de l’homme d’affaires et maire Démette, Abdoulaye Elimane Dia dit Kalaadjo. Discret, l’entrepreneur était aussi connu ses bonnes œuvres dans le Fouta, surtout dans l’Ile à morphil où il était devenu au fil des années un symbole vivant’’, indique le journal.

Source APS

laissez un commentaire