Seconde vague covid-19…Ansoumana exige la démission de Diouf Sarr

Ansoumana Dione (à gauche) et Abdoulaye Diouf Sarr (à droite)

Covid-19 : la démission d’Abdoulaye DIOUF SARR éviterait une catastrophe, selon Ansoumana DIONE.

En Afrique, en général, au Sénégal, en particulier, pourquoi les autorités ne démissionnent pas, par patriotisme, lorsqu’une situation arrive à leur pays ? la question est du Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM). Selon Ansoumana DIONE, avec cette seconde vague de Covid-19, le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, devrait démissionner. Ce, dit-il, pour permettre au Président Macky SALL, de choisir une autre personnalité à tête dudit Département.

Pour le Conseiller à la Direction Générale de l’Action Sociale, cet acte de grandeur éviterait une catastrophe au Sénégal. Car, explique-t-il, Après dix mois de course effrénée, derrière cette pandémie de Covid-19, le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR et ses hommes se trouvent épuisés, d’où ce changement obligatoire, pour le bien de notre système de santé. Quatre longues années au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, ne suffisent-ils pas, pour passer le témoin à un autre sénégalais, pour un autre souffle dans ce secteur ? s’interroge Ansoumana DIONE.

Attention, prévient le défenseur des droits des malades mentaux, ce geste du Ministre Abdoulaye DIOUF SARR, ne sera pas synonyme d’échec, concernant sa gestion. Seulement, précise-t-il, ce sera juste pour mettre à l’aise le chef de l’Etat Macky SALL et éviter des querelles politiques au sommet de l’Etat. En tout cas, souligne Ansoumana DIONE, une nouvelle équipe, fraîche et compétente, s’impose au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, si l’on veut véritablement sauver le Sénégal d’une réelle catastrophe sanitaire.

Dakar, le 06 décembre 2020,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)