Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko maire de Ziguinchor…va « embaucher » Guy Marius Sagna

0

Les rideaux sont tombés sur les élections du 23 janvier 2022. Au sortir de ce scrutin, l’arène politique a connu une nouvelle configuration. De nouveaux profils sont à la tête des communes et départements. La coalition Yewwi Askan Wi avec Sonko, a créé la surprise dans ces élections. Cette alliance qualifiée par beaucoup de Sénégalais d’« inceste » politique, a remporté quelques grande villes. Une percée qui a permis à Ousmane Sonko de devenir l’actuel maire de Ziguinchor. Ayant accompagné le député accusé de viol tout le long de sa campagne, beaucoup s’interroge sur l’avenir de Guy Marius Sagna.

Ousmane Sonko n’a pas réalisé son plus grand rêve, diriger toute la Casamance. Mais le leader du parti des Patriotes du Sénégal, pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) se contentera de faire ses preuves à Ziguinchor tout le long de son mandat. Cet homme qui rêve d’être le prochain président du Sénégal devra montrer qu’il est meilleur que ce système qu’il combat. Pour y arriver, il devra faire un sans faute en tant que maire. Et cela commence par le choix d’un bon entourage.

La rupture et le changement tant chantés par Sonko doivent commencer par le fait qu’il ne fasse pas du choix de son équipe municipale, une affaire partisane. Si cette mise garde en garde est faite à Sonko, c’est parce qu’il s’est entouré de beaucoup d’amis de circonstance. C’est le cas de Guy Marius Sagna qui a accompagné le leader de PASTEF tout au long de sa campagne. Désormais, l’activiste est devenu un véritable politicien depuis l’avènement de Sonko. C’est l’heure des récompenses et Guy semble bien parti pour faire partie de la prochaine équipe municipale de Sonko.

Depuis qu’il a été affecté à Tambacounda, Guy Marius Sagna n’a cessé de recevoir des offres d’emplois de leaders de l’opposition comme Barthélemy Dias. Dans un post sur Facebook, le nouveau maire de Dakar avait proposé à Guy d’intégrer son équipe municipale. Et vu qu’il a battu campagne auprès d’Ousmane Sonko, il pourrait accepter une telle proposition si elle venait du bourreau présumé d’Adji Sarr. Une alliance de feu contre Macky Sall dans le Sud.

Et désormais, Guy Marius Sagna a les mains libres pour devenir un véritable acteur politique, il ne fait plus partie de l’administration. « Je suspends mes fonctions au niveau de la fonction publique sénégalaise. Je ne veux pas être un jouet entre les mains du président Macky Sall qui m’arrête, m’emprisonne, me libère ou m’affecte selon son bon vouloir », déclarait Guy qui dénonçait ses affectations multiples. Mais une telle décision est vue par beaucoup d’observateurs comme un moyens de préparer son compagnonnage avec Sonko.

Mais Guy Marius Sagna est un piètre politicien, la preuve Yewwi Askan Wi a été battue à dans la commune de Nyassia où se trouve Etomé, village natale du coordonnateur du FRAPP. Connu comme un activiste qui combat farouchement les pratiques de certains hommes politiques, le tête-de-fil du FRAPP avance en terrain miné. S’il devient un de ces politicien qui passent tout leur temps à se jouer des sénégalais, il perdrait toute légitimité. Et s’il y’a une chose que les sénégalais ne pardonnent pas c’est la traitrise. Et en tant qu’homme politique, il aura les mains liées. Ce parce qu’on ne peut pas être dans un système et le combattre. Donc ses combats sociaux peuvent connaitre un frein.

L’avenir de Guy Marius Sagna est devenu un véritable cas à traiter. Il se retrouve entre deux feux, celui de l’activisme et celui de la politique. Mais ces deux mondes sont séparés par un énorme fossé. Et qui ne fait pas attention, risque de sombrer à l’intérieur de ce fossé et disparaitre.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire