Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko sème la panique au Palais, dans la police, la gendarmerie et…

0

Macky Sall capitule…Sonko sème le désordre au cœur de la République

L’adversité entre le président Macky Sall et Ousmane Sonko est un véritable frein pour le développement du Sénégal. Au moment où l’inflation fait des ravages à travers le monde, ces deux leaders s’affrontent dans un combat de MMA. Dans cette bataille pour le fauteuil présidentiel, le chef de l’Etat semble avoir prêté le flanc à son adversaire. Le leader du parti des patriotes africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) a pris les devants. Et les positions qu’il adopte ces derniers jours, sème la zizanie au cœur de la République.

sonkoOusmane Sonko sait captiver son monde. Ses sorties médiatiques ne manquent pas de spectateurs. Et si les Sénégalais prêtent une oreille particulière au leader de Pastef, c’est parce qu’il sait faire des révélations fracassantes. Le vendredi dernier ne fait pas exception à la règle. Revenant sur les minutes de son audition dans le bureau du doyen des juges, il a lâché des bombes dans le Macky. Comme à ses habitudes, il nage toujours dans un océan de complot et de conspiration. Mais la véritable bourde du maire de Ziguinchor, c’est l’affaire du dossier confidentiel dont il dit tenir l’unique copie.

Selon Ousmane Sonko, il aurait en sa possession un document confidentiel et essentiel dans le dossier Adji Sarr. Ledit document risque de créer la surprise chez Macky Sall, estime-t-il. Car, d’après lui, le chef de l’État avait demandé si c’était l’unique copie. Le maire de la capitale du Sud pousse le bouchon trop loin. « Ce que Macky Sall doit savoir, autant il est renseigné sur nous, autant on est renseigné sur lui. Même quand il prend son petit-déjeuner, on sait ce qu’il a mangé. Donc, il n’a qu’à arrêter ses gesticulations », révèle le présumé bourreau d’Adji Sarr…

A force de trop parler, Sonko finit toujours par se mettre dans des positions indélicates. Il passe ainsi de leader accusé de viol, à l’homme le plus renseigné du pays. Cette déclaration de Sonko pose un véritable problème dans une République normale. Et suscite certaines interrogations. Comment un opposant peut-il avoir plus que de renseignements au sein de l’armée de la police et de la gendarmerie que le président lui-même ? Quelles sont les personnes qui renseignent Sonko dans le plus grand secret ?

sonkoCes questions sont légitimes. Et les services de l’Etat devraient éclairer la lanterne des Sénégalais. Depuis l’éclatement de l’affaire Sweet Beauty, le leader de Pastef a toujours été dans le secret des Dieux. A chacune de ces sorties, il lâche des informations pas connues de tous. Et cela sous-entend que le maire de Ziguinchor aurait des hommes qui travaillent dans l’ombre. Sinon, il ne se serait jamais procuré un rapport d’enquête interne de la gendarmerie. Le patriote en chef devient, ainsi, une grande menace pour l’intégrité de la République.

Ces fuites de documents confidentiels n’augurent rien de bon pour Macky Sall et son gouvernement. Ce sont des hauts gradés qui ont accès à ces documents. Donc s’il y’a réellement fuite, cela ne peut venir que d’eux. Et ça prouve qu’il y a un certain vent de révolte dans l’entourage du chef de l’Etat. La question du troisième en serait la principale cause. Si le chef de l’Etat ne fait pas attention à son entourage, il ne verra pas le coup fatal que lui administrera Sonko.

Les Sénégalais doivent faire très attention à Ousmane Sonko. Le leader de Pastef n’est obnubilé que par le pouvoir. Pour arriver à ses fins, il en train de brouiller les pistes dans l’affaire Sweet Beauty. Mais la République passe avant le pouvoir. Et Sonko n’a pas le droit de fragiliser toutes les institutions qui sous-tendent le Sénégal !

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire