Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko veut mettre le feu si Benno gagne…il prépare déjà la thèse d’un complot

Ousmane Sonko veut brûler le Sénégal
1

Le Président Ousmane Sonko (PROS) est avisé par ses propres sondages que la coalition Benno Bokk Yaakaar va le battre à plate couture lors de ces législatives en remportant une majorité confortable avec près de 110 députés. Et ce n’est pas seulement la mauvaise nouvelle pour Sonko car il devra aussi se partager les 55 députés restants avec AAR Sénégal et Bokk-Gis-Gis-Liggeey ; Et selon nos sources, Ousmane Sonko prépare déjà la théorie du complot pour accuser Benno Bokk Yaakaar et mettre le feu aux poudres. Il veut rendre ingouvernable ce pays jusqu’en 2024…

Ousmane Sonko est prêt à tout pour devenir le prochain Président de la République du Sénégal. Que le pays soit en feu, il n’en a cure, pourvu seulement que son but soit atteint. Ousmane Sonko ne veut pas entendre ou parler de la thèse d’une défaite de Yewwi Askan Wi aux élections législatives de dimanche prochain. Même si les sondages qu’il a lui-même commandités évoquent sans surprise une très large victoire de Benno Bokk Yakaar.

sonkoCe que Ousmane Sonko a du mal à admettre, au point de mettre au point un plan pour mettre le feu sur le pays. Ousmane Sonko veut rendre instable, ingouvernable le Sénégal, à l’issue des élections législatives. C’est la seule alternative qui lui reste pour enfin accéder au pouvoir. La tête de file du PASTEF ne s’est jamais fait la moindre illusion quant à ses chances d’être élu une seule fois Président de la République du Sénégal, à l’issue d’un vote démocratique.

Le pouvoir, Ousmane Sonko veut le conquérir, mais seulement en semant l’instabilité à travers tout le pays. Il s’est déjà préparé à répandre au sein d’une partie de l’opinion que les résultats des élections de dimanche prochain, ont été truqués au profit de Benno Bokk Yakaar. Il espère ainsi créer un soulèvement de la part de ses partisans, qui partira de Dakar, de Ziguinchor pour se répandre à travers tout le Sénégal…

Par cette stratégie, le Sénégal entrera dans une spirale de manifestations violentes, le rendant ainsi instable. Un plan machiavélique qui pour Ousmane Sonko va lui permettre de ramasser le pouvoir à travers la rue. Ousmane Sonko ne se soucie guère du bien-être des populations sénégalaises. Il tient à être Président de la République en 2024, quel que soit le prix à payer, même si le pays se transforme à feu et à sang.

sonkoSi son plan est suivi, c’est dès le soir du dimanche 31 juillet que des émeutes vont commencer à se répandre. Il a même prévu dans son plan, de tenir un point de presse, dès la fermeture des bureaux de vote pour jeter le doute sur la sincérité du déroulement du processus du vote et des résultats issus du scrutin. Tout cela, pour inciter ses partisans à se jeter dans les rues, et à prendre d’assaut certains édifices publics qu’ils mettront à sac.

Ousmane Sonko est pire que Néron. Il est prêt à mettre le feu dans tout le Sénégal quoi qu’il lui en coûte. Ousmane Sonko veut marcher sur des cadavres pour parvenir au pouvoir. Son jeu est découvert. Les Sénégalais, de plus en plus, se démarquent de ses « folies aventurières ». D’ailleurs, s’il ne tenait qu’à lui, le feu aurait commencé à se répandre dans tout le Sénégal, au moment même du démarrage de la campagne.

Mais, c’est parce que beaucoup de compatriotes commencent à le démasquer, à comprendre son jeu qu’il a dû songer à un autre plan, qui consiste cette fois-ci à jeter le discrédit sur les résultats du vote dès le soir du 31 juillet. Il espère ainsi obtenir facilement de ses partisans qu’ils se lancent dans les rues.

Thiémoko Boré pour xibaaru .sn

Afficher les commentaires (1)