Ultimate magazine theme for WordPress.

Cameroun : succession de Paul Biya…son fils, le grand favori

Le président Biya président du Cameroun
0

Succession à Paul Biya : les élites de l’Extrême-Nord choisissent Franck Biya Une réunion des chefs traditionnels s’est tenue à cet effet au domicile du Lamido de Maroua

  • La succession à Paul Biya se précise à la tête du Cameroun
  • Le Grand-Nord choisit Franck Biya
  • Une réunion des chefs traditionnels s’est tenue à cet effet au domicile du Lamido de Maroua

Tous les clans du régime Biya se bousculent dans cette guerre de positionnement qui secoue depuis plusieurs mois déjà le sérail suite à l’absence prolongé sur la scène publique du locataire du palais d’Etoudi.

Les élites du Grand-Nord ne veulent pas se faire compter cette phase de l’histoire du Cameroun à l’issu de laquelle le successeur du président Paul Biya sera connu.

Ainsi, entre les clans Motaze-Ayolo, Ferdinand Ngoh Ngoh et Franck Biya, le Grand-Nord semblerait avoir fait son choix. Il s’agit du celui du fils aîné du président Biya.

En effet, selon les confidences du site politudenews.com, « Cavaye Yeguie Djibril, président de l’Assemblée nationale et le ministre délégué auprès du ministre des finances, Yaouba Abdoulaye sont en train d’entreprendre des manœuvres pour une visite de Franck Biya dans la région de l’Extrême– Nord ».

Nos confrères de politudenews.com précisent qu’une réunion des chefs traditionnels s’est tenue à cet effet au domicile du Lamido de Maroua, sa majesté El Hadj Bakary Bouba sur initiative de Yaouba Abdoulaye. Si le motif officiel de la rencontre était le remplacement de feu Alim Hayatou à la tête de l’association des chefs traditionnels du Cameroun, l’on apprend que « l’objectif principal était de sonder les chefs traditionnels pour la venue de Frank Biya ».

Cette idée ne ferait pas l’unanimité chez les chefs traditionnels ayant pris part à la réunion. Certains « ont manifesté une opposition féroce à la tenue d’une conférence régionale des chefs traditionnels à laquelle prendrait part Frank Biya ». Il faut souligner que cette initiative intervient quelques semaines après la visite de Franck Biya à Foumban dans le Noun pour présenter au nouveau sultan, sa majesté Nfonrifoum Mbombo Njoya Mouhamed Nabil, les condoléances de la famille Biya. Cette visite a été diversement appréciée au sein de l’opinion publique camerounaise.

SUCCESSION A PAUL BIYA FRANCK BIYA EN CONTACT AVEC LA HIERARCHIE MILITAIRE

La grande muette ne décide de jouer sa propre carte si Biya venait à quitter le pouvoir brutalement. Le sujet sur la succession à Paul Biya est un secret de polichinelle dans le sérail depuis l’entrée en scène du « mouvement des Frankistes » du nom du fils aîné du président de la République Paul Biya.

Deux obstacles majeurs se dressent devant l’ambition présidentielle de cet homme d’affaires. Il s’agit de la première dame Chantal Biya et de la hiérarchie militaire. Ces derniers temps, on constate un certain rapprochement entre Franck Biya et la grande muette.

Lire la suite ici

laissez un commentaire