Ultimate magazine theme for WordPress.

Tabaski : Diouf Sarr bluffe Macky et fait sa propre promo

Le ministre de la Santé et de l'action Sociale (MSAS) sur 3 télés à une heure de grande écoute
2

C’est inquiétant ce qui se passe au Sénégal…A la veille de la fête de la fête musulmane de l’Aïd El Kébir (Tabaski), c’est une véritable opération de Com’ qui a été servie aux Sénégalais en lieu et place de la sobriété que l’on devrait observer face à cette pandémie dont une troisième vague plus meurtrière fait des ravages…Et c’est ce moment qu’a choisi le ministre de La Santé et de l’Action sociale pour apparaître sut trois télés en même temps dans un temps de grande écoute…

La covid tue…Rien que pour la seule journée d’hier, neuf morts ont été annoncés. Les cités religieuses appellent à la prudence. La Grande Mosquée de Dakar annonce la fermeture des lieux tant que la Covid est là. Les imams des quartiers appellent à la responsabilité de tout un chacun. Les journalistes installent le télé travail pour éviter les contacts. Et hier, les Sénégalais attendaient un message du président qu’ils ont eu très tard et cela sur les réseaux sociaux. Mais en lieu et place du visage du président, c’est Diouf Sarr qui faisait son show sur trois télévisions.

Avait-on besoin de voir Abdoulaye Diouf Sarr venir expliquer sur trois chaines de télévisions, la réception de 151.200 doses de vaccin « COVID-19 Johnson and Johnson » et les mesures barrières ? Le ministre de la Santé était à une heure de grande écoute sur la Télévision nationale (RTS), les chaines TFM et Sen Tv simultanément pour une…interview avec la journamliste, Arame Ndao. En quoi cette interview était-elle importante pour les Sénégalais à la veille de la Tabaski ? Que dire des millions de FCFA distribués à ces chaînes de télévisions pour occuper une heure de grande écoute surtout à la veille de la Tabaski où les Sénégalais croyaient voir Macky Sall ?

Et pourtant dans la journée du mardi, le ministre Diouf Sarr avait déjà lancé un message lors de sa visite à l’hôpital Aristide Le Dantec pour l’évaluation des centres de traitements des épidémies : « Non seulement au niveau de la prise en charge, mais au niveau de la prévention, et j’en profite pour lancer un appel en cette veille de Tabaski. Un appel important et très fort pour demander aux populations de faire très attention, de ne pas sortir de leurs lieux de résidence, si j’ose le dire, de rester à Dakar, si on est à Dakar, de rester à Thiès, si on est à Thiès, pour fêter la Tabaski ».

Après ce message bien relayé sur tous les sites, on a eu droit le soir, de voir l’interview du ministre Abdoulaye Diouf Sarr sur trois télés différentes. Où étaient la directrice générale de la Santé publique et le directeur de la prévention ou encore le patron du Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS) ? Et le Pr Moussa Seydi ? La présence du ministre sur toutes ces télés, à la veille d’une grande fête, ne cache-t-il pas une opération de communication en vue des Locales de 2022 ?

Abdoulaye Diouf Sarr a dû activer les moyens ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) pour des interviews à la veille de la Tabaski. Des moyens qui auraient pu servir à l’acquisition de respirateurs et oxygène pour les malades de la Covid. Il urge pour le président de militariser la lutte contre la covid car tout ce que fera le ministre-candidat à la mairie de Dakar, sera assimilé à une campagne déguisée au moment où les Sénégalais attendent un ministre entièrement dévoué à la lutte contre la pandémie.

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (2)