Talibés enchainés à Ndiagne : « Il est inacceptable que des pressions soient exercées sur la Gendarmerie ou le Procureur… » (Seydi Gassama)

Les organisations pour la protection des Droits de l’Homme n’ont pas caché leur colère face à cette maltraitance de talibés du daara de Serigne Cheikhouna Guèye dit Khadim, situé à un kilomètre de Ndiagne. Elles ont réclamé que justice soit faite dans cette affaire.

Seydi Gassama de Amnesty International est allé plus loin sur sa page Facebook : « Il est inacceptable que des pressions, d’où qu’elles viennent, soient exercées sur la Gendarmerie ou sur le Procureur pour obtenir la libération de ce maitre coranique auteur de la maltraitance sur des enfants qui lui sont confiés », prévient-il.