Thiès : L’autopsie de la détenue Marie Ndione confirme le suicide

Les résultats de l’autopsie confirment que la détenue Mari Ndione trouvée morte dans les toilettes du tribunal de la grande instance de Thiès s’était suicidée par pendaison. Selon L’Observateur, elle est décédée « suite à un traumatisme du rachis cervical avec fracture de la branche gauche du cartilage thyroïde ».

Pour rappel, la détenue Marie Ndione s’était pendue à l’aide d’un fil électrique. Le drame a eu lieu, jeudi dernier, après son déferrement au terme de la garde à vue légale à la Brigade de recherches de Thiès. Evacuée à l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène, elle est décédée, vendredi dernier, vers 17 heures.