Ultimate magazine theme for WordPress.

Côte d’Ivoire : un couple tué par la foudre qui s’abat sur leur maison

La prière mortuaire avant l'inhumation des défunts
0

Un couple a été décimé par la foudre qui la frappé leur habitation en fin de semaine dans le département d’Odienné. Le drame s’est déroulé dans le village de Foula.

La foudre qui est tombée dans la nuit du jeudi 9 et vendredi 10 juin 2022 sur une habitation à Foula, dans le département d’Odienné, a tué sur le coup deux personnes et blessé deux autres dont un bébé de sept mois, selon une source sécuritaire citée par l’Agence Ivoirienne de Presse.

Le film du drame…

Il s’agit d’un couple d’une vingtaine d’années qui a trouvé la mort dans leur maison frappée par la foudre. « Les victimes décédées sont un couple d’une vingtaine d’années tandis que les blessés, leur bébé de sexe féminin et un adolescent de 17 ans, sont hors de danger après avoir reçu des soins au centre de santé urbain (CSU) de Bako ».

Selon les faits rapportés, le père de famille, Bouakary Sangaré, 25 ans, qui se trouvait dans une case, est tiré de son sommeil par la forte explosion du tonnerre. Il accourt au dehors et se rend compte que la case qu’occupe sa concubine, Safiatou Sangaré (20 ans) et les enfants venait de recevoir la foudre. Il s’y précipite et parvient à extraire le bébé et l’adolescent.

Le jeune chef de famille retourne dans l’espoir de sauver son épouse, allongée et inconsciente, lorsque la foudre frappe pour la seconde fois la case, dont des flammes dévorent déjà la toiture. Malheureusement les deux périssent ensemble. Le voisinage, venu prêter main forte, a sorti le couple mais sans vie, avant que le feu ne consume tout.

Après les constatations d’usage, les deux corps ont été inhumés dans la journée du même vendredi 11 juin 2022.

La région du Kabadougou est constamment en proie à des intempéries, dont la foudre qui cause d’importants dégâts matériels depuis la reprise des pluies. Les deux cas de décès de Foula constituent les premiers en lien avec ces…lire la suite ici

laissez un commentaire