Ultimate magazine theme for WordPress.

Zimbabwe : Un homme drogué et violé par 2 femmes…hospitalisé

0

La police zimbabwéenne a ouvert une enquête sur l’enlèvement et le viol d’un homme de 27 ans jusqu’à ce qu’il perde connaissance.

Selon des médias locaux, l’homme lutte pour sa vie dans un hôpital local après avoir été drogué et violé avant d’être abandonné par les femmes avides de sexe.

La victime serait hospitalisée à l’hôpital provincial de Harare tandis que la police continue de rechercher les auteurs du crime. Les médias ont rapporté que la police avait confirmé l’incident en disant qu’il s’était produit dans un centre commercial.

« Le plaignant a quitté son domicile le soir pour aller chercher sa femme qui se trouvait chez sa tante dans la même banlieue. Le plaignant s’est rendu à l’arrêt de bus du centre commercial de Mukwena où il est monté à bord d’une Mazda Verisa blanche qui avait trois occupants : deux femmes assises à l’avant et un homme sur le siège arrière », a déclaré une source policière.

En cours de route, le véhicule s’est détourné vers un autre itinéraire. « Le plaignant a demandé où ils l’emmenaient, et la conductrice lui a répondu qu’elle voulait déposer un de ses collègues. Après avoir conduit sur une courte distance, la conductrice s’est arrêtée et a garé le véhicule dans un endroit isolé le long de la route de gravier en direction du centre d’affaires de Dora.

« Le plaignant a senti le danger et a essayé de sortir du véhicule, mais l’homme qui était assis à côté de lui à l’arrière l’a attrapé par la taille », a déclaré un inspecteur de police cité par le site Qiharare. Bien que le jeune homme ait tenté de se défendre, l’une des femmes a sorti une arme.

« Elle lui a ordonné de se calmer avant de lui injecter une substance inconnue sur la cuisse droite. Il a perdu connaissance et ne se souvient pas de ce qui s’est passé après qu’elles se soient relayées pour se jeter sur lui.

« On ne sait pas comment le plaignant est rentré au centre d’affaires de Mukwena, mais il a repris conscience et a raconté son histoire à un agent de sécurité. Il a supplié le garde d’appeler son parent pour qu’il se précipite au centre commercial. Son parent est venu et l’a emmené d’urgence à l’hôpital provincial Victoria Chitepo », poursuit la source policière.

Selon les informations…lire la suite ici

laissez un commentaire