Regardez…Un patron américain verse une prime de 10 millions de dollars à ses 198 salariés

Quand le bâtiment va, tout va ! Edward St. John, fondateur de St. John Properties, vient de le confirmer : lors de la fête de fin d’année de sa société immobilière basée à Baltimore, il a annoncé qu’il versait une prime de 10 millions de dollars à l’ensemble de ses 198 salariés. Une annonce en forme de show dont les Américains ont le secret comme le montre la vidéo ci-dessous.

Réparti en fonction de l’ancienneté, ce cadeau de Noël avant l’heure représente tout de même une moyenne de 50 000 dollars par salarié, chacun découvrant son montant en ouvrant une enveloppe. Des cris, des pleurs, des embrassades, rien ne manque, pas même les coupes de champagne.

« Je suis reconnaissant pour chacun de nos employés, pour leur travail acharné et leur dévouement. Je ne pouvais pas penser à une meilleure façon de le montrer », a déclaré Edward St. John, « je commande le navire mais ce sont eux qui le font avancer ! »

L’heureux patron entendait marquer le coup après avoir atteint son objectif de construire 2 millions de mètres carrés. Des bureaux, des entrepôts, des centres commerciaux construits dans le Maryland mais aussi en Virginie, Louisiane, dans le Colorado, le Nevada, l’Utah… Deux millions de mètres carrés évalués à quelque 3,5 milliards de dollars.

Un patron qui se plaît dans le rôle de l’incarnation du rêve américain : Edward St. John aime rappeler qu’il a bâti son empire avec deux salariés seulement, une petite société née il y a 50 ans et devenue « l’une des sociétés immobilières commerciales privées les plus importantes et les plus prospères de la région ». De quoi jouer au père Noël et, pourquoi pas, inspirer d’autres patrons.