Ultimate magazine theme for WordPress.

Une plateforme exige la démission du ministre de l’environnement

Abdou Karim Sall, le ministre de l'environnement
0

Dans l’affaire des gazelles Oryx qui fait grand bruit au Sénégal et à l’international, la Plateforme Avenir Senegaal Bi Nu Begg demande la démission du ministre de l’environnement Abdou Karim Sall

Dans une déclaration publiée, hier dans la soirée, Cheikh Tdiane Dieye et ses camarades exigent la démission d’Abdou Karim Sall.
« Le Ministre de l’environnement a été pris en flagrant délit de braconnage et de prédation. Il a posé un acte moralement condamnable et indigne de sa charge, car relevant tout à la fois du délit de détournement de ressources publiques à des fins privées, d’abus de fonction, de conflits d’intérêt, etc. Cette opération n’est en rien différente de celles des braconniers qui déciment la faune, si ce n’est par l’acte administratif par lequel il s’est auto-octroyé cette faveur et en a probablement accordé à d’autres privilégiés ». décrit la plateforme avant d’exiger son limogeage et la saisine des institutions internationales:

« Compte-tenu de la gravité de cet acte et de son effet désastreux sur l’image du Sénégal sur la scène internationale, notamment auprès de la communauté des défenseurs et protecteurs de la nature, la Plateforme Avenir Senégaal Bi Nu Begg invite le Président de la République à démettre le Ministre de l’environnement de ses fonctions dans les meilleurs délais. La Plateforme Avenir se réserve le droit de saisir les institutions internationales compétentes, notamment le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore menacées d’extinction, (CITES); l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN); le World Wildlife Fund (WWF) ainsi que d’autres organisations intergouvernementales et non gouvernementales internationales. »

laissez un commentaire