Ultimate magazine theme for WordPress.

Vaccin covid-19 : le cri de cœur de Médoune Ndiaye

0

Chers compatriotes,

Je voudrais, très humblement, mais patriotiquement lancer ce cri de cœur pour vous exhorter très respectueusement à aller vous faire vacciner contre la COVID-19.

Les pouvoirs publics, sous l’égide de son Excellence Monsieur MACKY SALL, n’ont ménagé aucun effort pour doter notre pays de vaccins pour combattre la pandémie. Il est donc incompréhensible et inacceptable qu’au moment où certains pays peinent à avoir des doses suffisantes, les sénégalais refusent pour la plupart de passer à l’acte.

Évidemment, au Sénégal, certaines couches de la société ont mené des campagnes de désinformation, de diabolisation, de manipulation sur un sujet qu’elles ne maîtrisent pas, versant du coup dans l’amalgame et l’irresponsabilité.

Malheureusement cela devient une habitude chez nous et comme dirait l’autre : ceux qui ont voix au chapitre parlent peu alors que les ignorants, parce que tout simplement ils sont contre le pouvoir en place, font dans le dilatoire au moment où les cœurs et les esprits devaient être à l’unisson.

Combien de personnes ont fait le tour des plateaux de télévision pour raconter des contre-vérités sur les vaccins alors qu’ils n’ont aucune connaissance dans ce domaine. À titre d’illustration, un syndicaliste enseignant connu pour son bavardage, a toujours tenté de saboter les efforts du gouvernement sans arguments valables parce que ne maîtrisant pas son sujet. Quelle irresponsabilité !

Dans son sillage, d’autres, à court d’arguments aussi, faisaient tout pour annihiler les actions gouvernementales.

Ma déception est venue d’un médecin directeur d’un grand service d’urgence qui au lieu de jouer sa véritable partition de solidarité, a à travers un plateau de télévision fait des annonces qui m’ont donné le tournis parce que tout simplement ramant à contre-courant, pour, lui aussi, semer la zizanie dans l’esprit des non avertis. Quel esprit antirépublicain !

Un politicien maître dans l’art de la manipulation, a lui aussi comme à l’accoutumée décrédibiliser les vaccins parlant même d’un nouvel ordre mondial mais par la suite, il s’est dédit en disant qu’il n’avait rien contre les vaccins en prenant même le peuple à témoin, soulignant que dès le bas âge nous nous vaccinons et que si les vaccins étaient dangereux, les pays dits développés n’allaient pas se les disputer avec ceux d’Afrique. Dites-moi laquelle des versions faut-il croire ? Je me perds dans tout cela. (Rires).

Malheureusement le Sénégal est le pays où quand : certains creusent, d’autres enfouissent,

Certains balaient, d’autres salissent

Certains informent juste, d’autres manipulent

Certains disent la vérité, d’autres mentent,

À mon humble avis, je pense que tout ceci a contribué à rendre sceptique la grande masse. Avec tous les efforts consentis par le gouvernement, comment peut-on expliquer que le Sénégal se trouve à environ 6% de vaccinés alors que le Cap-Vert est quasiment à 42%.

Mieux encore, 81% de la population de plus de 18 ans ont déjà pris leur première dose dans cet archipel.

Pendant ce temps, des vaccins sont déjà périmés au Sénégal faute de preneurs.

J’en suis sûr qu’il y en aura d’autres.

Je voudrais donc, compte-tenu de toutes ces observations, appeler mes chers compatriotes à plus de responsabilités d’engagement pour aller se faire vacciner d’autant plus que nous ne devons pas baisser les bras même s’il y’ a une tendance baissière du coronavirus.

DR MEDOUNE NDIAYE

Coordonnateur DSE CAP-VERT

Président Association des Ressortissants Sénégalais de SAL

Membre de la VAR Républicaine

laissez un commentaire