Ultimate magazine theme for WordPress.

Vaccins Pfizer, Moderna, Janssen : une nouvelle étude évalue leur perte d’efficacité

0

Alors que la campagne de rappels démarre en France, des chercheurs américains confirment l’effet temporairement protecteur des principaux vaccins.

Un médecin dépose sur une table deux flacons des vaccins contre le coronavirus de Moderna et de Pfizer, avant d’en administrer des doses, le 10 août 2021 à Jérusalem

Comme un rempart qui s’effrite. A mesure que les mois passent, la protection générée par les vaccins diminue. Le fait n’est pas nouveau : aux Etats-Unis, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont tiré la sonnette d’alarme dès l’été. « Au fil du temps, les personnes vaccinées ont plus de chances d’être contaminées par le virus, même si la protection contre les formes graves du Covid-19 reste élevée », expliquait un rapport publié par l’institution.

En Israël, les épidémiologistes dressaient le même constat fin août : l’efficacité des vaccins s’amoindrit, suggéraient plusieurs chercheurs, prenant acte de la résurgence de l’épidémie alors même que la campagne de vaccination est un succès dans le pays.

Une nouvelle étude américaine menée sur plus de 780000 vétérans vaccinés (c’est à dire ayant reçu une dose Janssen, deux doses de Moderna ou deux de Pfizer) vient confirmer le phénomène. Entre le début du mois de février et la fin du mois de septembre, la protection offerte par les vaccins contre l’infection – par rapport à un groupe de personnes non vaccinées – est passée de 87,9% à 48,1%. Plus précisément, au mois de mars, les vaccins Janssen, Moderna et Pfizer affichaient respectivement une efficacité de 86,4%, 89,9% et 86,9%.

Six mois plus tard, les performances n’étaient plus que de 13,1%, 58% et 43,3%. « Nos résultats suggèrent que les vaccins sont moins efficaces pour la prévention des infections liées aux variants delta, qui se caractérise par des charges virales plus forte et une transmission du virus avant que des symptômes n’apparaissent », soulignent les auteurs de l’étude…Lire la suite ici

laissez un commentaire