Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici le seul allié qui ne sert à rien à…Macky Sall

1

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es », cette citation devrait inspirer le président Macky Sall à revoir son entourage. Le chef de l’Etat est logé dans la catégorie des présidents les plus mal entourés. A mesure de pêcher dans les eaux de l’opposition, il recrute des personnes qui ne lui servent à rien du tout. En plus des ministres-catastrophes de son gouvernement, le locataire du Palais doit trainer son « Mbourok Sow » devenu une véritable plaie. Alors que le pays souffre, le président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) est abonné absent et sous silence.

Le Sénégal agonise ! La vie devient de plus en plus chère. Les niveaux de salaire sont bas. Et les populations ne savent plus à quel saint se vouer. Le véritable débat est en train d’être occulté, les questions électorales en l’occurrence la revue du fichier électoral, la problématique de la caution, les certificats de résidences et le changement des bureaux de vote. Pendant ce temps, Idrissa Seck qui devait être un médiateur dans les conflits sociaux, s’était volatilisé en France.

Ce n’est que dans la nuit du dimanche au lundi qu’il est revenu au bercail selon un quotidien de la place. Il est rentré et a foncé directement à Thiès présenté ses condoléances. Et aucune photo de lui à l’aéroport, à Thiès et même dans les familles où il a présenté ses condoléances, aucune photo n’a fuité…Idy est vraiment un « fantôme » qui a quelque chose à cacher. Même son allié le président Macky n’échappe pas aux objectifs des smartphones en pareilles circonstances.

macky

Et le nouvel « ami » du président Sall est un cheveu dans la soupe du Macky. Président du CESE, il est tout ce que les sénégalais détestent. Le président du Conseil départemental de Thiès n’a pas hésité à lâcher l’opposition au moment où elle avait besoin d’un chef pour le mener à la bataille contre le pouvoir. Cet acte de « trahison » n’est toujours pas digéré pour beaucoup de personne. Et c’est Macky qui en paiera les pots cassés.

Idrissa Seck, vomi par tous, va faire perdre Macky.

Alors que l’on s’achemine vers des élections en 2022 et 2024, Idrissa Seck fera partie des personnes qui mèneront Macky Sall à sa perte. Les sénégalais n’ont plus confiance au leader de Rewmi qui a montré au monde son véritable visage. Celui d’un homme obsédé par les délices du pouvoir. Politiquement, il est un fardeau pour Macky Sall. Son parti n’est, désormais, représentatif qu’à Thiès. Et dans la cité du rail, il devra faire face au Pastef qui est en train de poser des pas de géant avec Birame Soulèye Diop pour les Locales.

En français simple, il ne peut permettre à Macky Sall de gagner une élection. Ce, parce que les sénégalais ont tourné la page Idy depuis qu’il entré dans la coalition « Mbourok Sow ». Si Macky va en campagne avec cet homme, il réduit ses chances à néant.

Le mythe Idrissa Seck est en train de s’effondrer comme un château de cartes. Celui qui traitait feu Djibo Ka « d’homme politique le plus tortueux », est devenu l’homme politique le plus détesté des sénégalais. Son entrée dans la mouvance présidentielle est un véritable danger pour la coalition Benno Bokk Yakaar qui risque de morfler avec Idy dans les parages.

Macky Sall a un véritable problème de choix. Plusieurs personnes qui sont à ses côtés, sont des « virus » politiques qui risquent de le renvoyer aux urgences au soir du 23 janvier 2022.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)